mardi 23 mai 2017

Avis en Vrac #41

Salut à tous !

Une fois encore je vais vous faire une série de chroniques dans un seul billet !


 La Ballade de Pern, l’épidémie, tome 2 : Histoire de Nerilka
de Anne McCaffrey
Année de sortie : 2004
Éditeur : Pocket
Nombre de pages : 187


 Une novella très forte émotionnellement, j'en ai pleuré, j'ai adoré.

Elle ne peux pas se lire sans le tome précédent dont elle n'est que le complément, le même passage de l'histoire vue par une autre personne.
C'est vraiment un texte court, on voit ce qu'il se passe au Fort de Fort pendant que Moreta entreprend de sauver le monde de son coté.

Nerilka a honte de la réaction de son père pendant l'épidémie, il néglige ces devoirs et parait extrêmement égoïste, en ne pensant qu'a son propre intérêt. Du coup quand l’occasion de présente elle décide de sauter le pas et de s'en aller. Elle veut compenser les actions de son père et faire le double pour essayer d'aider la ou elle peut.

Je résume grossièrement pour que ça ne spoil pas le tome précédent.
Le tome précédent était lui aussi très émotionnel, triste, surtout à la fin, et on ressent doublement cette tristesse ici. D'un part parce qu'on sait déjà ce qui va arriver et d'autre part parce que ce qui arrive touche énormément les autres personnages, chose qu'on n'avait pas du tout vue à la fin de la Dame aux Dragons.

Nerilka est un bon personnage. Elle est suffisamment obstinée pour arriver à prendre sa décision tout en n'étant pas non plus trop fonce dedans. Elle a aussi un petit coté naïf qui la rend touchante, surtout quand elle veut vraiment aider tout le monde. C'est un peu le chat noir de sa famille, les autres ne semblent pas la remarquer ni l'apprécier, surtout pas à sa juste valeur.
On ne voit quasiment pas Moreta en fait dans ce tome, mais on ressent tout le bien qu'en pense Nerilka et comme elle est dévasté par ce qui se passe. Elle est vraiment la personne qui permet que tout arrive à lui survivre malgré toutes les épreuves.
J'ai aussi adoré l'évolution de Alessan, c'est un personnage pour lequel j'ai énormément d'affection et je suis vraiment satisfaite de la fin le concernant.

Bref, une petite lecture, mais que je trouve essentielle pour vraiment comprendre les tenants et les aboutissants de l'histoire de l'épidémie !


 17.5/20
 


Off-campus, tome 2 : The mistake
de Elle Kennedy
Année de sortie : 2016
Éditeur : Hugo & Cie
Nombre de pages : 356


Une romance contemporaine toute à fait sympathique mais quand même en dessous du niveau du tome précédent.

John Logan a bien plus de souci que son attitude charmeuse et désinvolte le laisse penser, en fait son avenir est un peu totalement bouché à cause d'un père alcoolique et blessé.
Quand il rencontre Grace il ne pense pas à faire différemment que toutes les autres filles avec qui il a été, et fini par lui dire que ce n'était qu'une amusement temporaire pour lui et qu'il sera incapable de l'aimer comme elle le mérite. Mais c'est à se moment la qu'il se rend compte qu'il tenait vraiment à elle et qu'elle aurait pu lui donner quelque chose qu'il avait vraiment envie d'avoir : une vrai relation longue durée. Il décide donc de la reconquérir, et de corriger la faute qu'il a faite.

D'un coté j'ai beaucoup aimé le coté tragique de Logan, la vrai personne déprimée et sans futur qui se cache derrière la façade que tout le monde lui connait. Mais d'un autre coté j'ai quand même trouvé qu'il avait un coté brute "je baise quand je veux et ou je veux" qui ne m'a pas super plu. Donc on dira que je compatis avec sa situation et je comprends qu'il ne soit pas heureux, mais que ça n'excuse pas vraiment le reste. 
Et quand à Grace malheureusement elle n'a pas réussi à me charmer autant que Hannah dans le premier tome. En fait elle n'a pas de défauts mais c'est surtout que pour moi elle n'avait pas grand chose pour elle. Rien de particulier quoi, c'était vraiment pour moi une fille lambda, elle n'a pas su se démarquer.

Par contre le gros point fort c'est vraiment l'histoire et l'évolution des personnages qui va avec. Logan est devenu de plus en plus sympathique.
Au final j'ai passé un bon moment, je ne dis pas le contraire mais ce tome ne restera pas longtemps dans les annales pour moi, il ne monte pas au niveau du tome précédent même si il reste sympa.

 16/20


Jane Yellowrock, tome 11 : Cold Reign
de Faith Hunter
Année de sortie : 2017
Éditeur : Ace Books
Nombre de pages : 378


Un tome que j'ai vraiment adoré.
On est vraiment au cœur de la situation qu'on attendais depuis des tomes et des tomes, du coup ça fait du bien de voir que ce passage la est enfin d'actualité.

Jane à l'impression qu'il se passe quelque chose qu'elle ne comprends pas. Des revenants en nombre commencent à arriver. C'est une chose qui arrive lorsqu'un vampire est mal tué ou arrive à se cacher sous terre avant de vraiment mourir. Sauf que dans cette situation ces vampires la n'aurais jamais du revenir, ils sont morts depuis des siècles et ont été enterrés proprement.
Que ce passe-t-il vraiment? Quel est cette tempête qui arrive sur la nouvelle Orleans et qui semble tout sauf naturelle? Pourquoi les événements bizarres et sans raison d'être arrivent tous en même temps?
Ce sont les questions que Jane doit se poser dans ce tome.

Un tome majeur dans la série, un tournant !
Contrairement aux tome précédents qui laissaient une grosse part à l'enquête qui partait dans plein de pistes, le tout assez lentement, pendant la plus grande partie des tomes, ici on a un rythme constamment élevé du début à la fin.
On est plongé directement dans l'action et finalement on n'a pas vraiment d'enquête, ou du moins pas d'enquête principale vu que tout se passe de façon très rapprochée et qu'on a vite les réponses à nos questions.

Jane ne sait plus ou donner de la tête, elle est constamment par mont et par vaut, à tuer un revenant ici, à s'occuper de l'orage la, et ainsi de suite, avec vraiment très peu de répit entre chaque. Et j'ai trouvé ça génial, pour une fois on ne peut pas dire que le rythme est lent, même si c'est toujours aussi dense, c'est ce qui en fait le charme.

Du coup le rythme est vraiment différent, c'est ce qui m'a le plus marqué. Ici Jane fait plus son boulot d'enforcer, et elle protège la ville. Elle commence à mieux comprendre son nouveau pouvoir aussi, celui qu'elle avait vraiment du mal à utiliser dans les tomes précédents parce qu'il la tuait quasiment à chaque fois vu la quantité de pouvoir qu'il utilise.
En fait sa peur de la magie l'a desservie ici vu qu'elle avait la solution sous les yeux depuis longtemps mais qu'elle n'y avait même pas pensé.
Du coup ça fait un vrai changement sur ce qu'elle peut faire. Jusqu'ici elle était toujours en dessous de la plupart des vampires, mais maintenant elle dépote, elle peut vraiment leur faire face à armes égales. Bien sur ça a un prix, tout n'est pas simple mais elle a définitivement plus de possibilités qu'avant.

Au final un tome différent des autres, qui fait vraiment avancer l'intrigue principale, qui fait aussi bien évoluer Jane, une vrai réussite pour moi, sans doute l'un des meilleurs.

17.5/20


Fallen Empire, book 5: Cleon Moon
de Lindsay Buroker
Année de sortie : 2016
Éditeur : CreateSpace
Nombre de pages : 258


Encore un tome bien sympa qui nous fait repartir dans l'intrigue principale.

Alisa, son vaisseau et son équipage se dirigent donc maintenant vers Cleon Moon, une lune connue pour ses champignons et sa faune sauvage, à la poursuite de l'homme qui a enlevé sa fille. Les habitants vivent sous des dômes qui étaient avant surveillés par l'empire. Le dit empire étant mort se sont des mafia qui ont pris le relai et qui dirigent tout. Malheureusement pour l'équipe c'est la mafia qui recherche un des membres d'équipage qui possède le Dôme le plus proche du lieu qu'ils recherchent perdu sans la jungle, ils prennent donc le risque d'aller dans celui qui est un peu plus loin mais qui est plus neutre.
Neutre? Enfin c'est un grand mot, car la femme du grand bandit qui dirige la zone verrait bien sa collection ajoutée d'un précieux Cyborg. Et voici à nouveau nos aventuriers pris entre divers feux à savoir sauver leur vie en plus de sortir dans la jungle mortelle pour trouver le camp caché des kidnappeurs !

On est toujours sur le même principe, un lieu = un épisode. Chacun épisode a son lot d'action de mystère et rajoute une couche à l'histoire principale qui commence vraiment à se complexifier pas mal mine de rien avec chaque arrêt.
Entre mafias, dinosaures et courses illégales, nos héros auront vraiment fort à faire sur Cleon Moon.

J'aime toujours autant cette série pour l'instant, chaque épisode étant une étape intéressante que je n'ai pas trop envie de terminer car c'est à chaque fois une plaisante lecture.
Cet épisode ci ne se démarque pas trop mais il y a quand même un des points les plus importants de l'histoire qui fait une grosse avancée ce qui est un point positif même si finalement ils ne sont pas vraiment beaucoup plus avancés maintenant.

Une très bonne lecture, limite j'aurais bien aimé continué et lire toute la fin d'un coup !

16.5/20

lundi 22 mai 2017

C'est lundi... que lisez-vous? #72



Rendez-vous initié par Mallou qui s'est inspirée de It's Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a World of Books. Galleane repris la relève depuis.

On répond comme chaque Lundi à trois petites questions :
1. Qu'ai-je lu la semaine passée ?
2. Que suis-je en train de lire en ce moment?
3. Que vais-je lire ensuite ?

Qu'ai-je lu la semaine passée ?
   
 


J'ai retrouvé un rythme plus normal même si ça a été une très bonne semaine avec un gros coup de cœur pour le Livre des Radieux et 2 quasi-coup de cœur avec Par Delà les Cendres et Three Parts Dead ! Sans compter Scorpi qui a été une excellente lecture aussi et les autres autres bien sympa ^^


Que suis-je en train de lire en ce moment ?



Que vais-je lire ensuite ?
(mes envies du moment)



Voila pour les romans, encore des envies très sympa avec principalement des suites de séries plus une nouveauté.

Mais j'ai aussi prévu un weekend Novella avec des textes plus courts comme j'avais déjà fait la semaine d'avant et voici celles qui me tentent pour l'instant :

samedi 20 mai 2017

Rien que pour la Couverture #27

Salut à tous !

Je me suis inspirée de rendez vous même nom présent sur le blog de Gribouille Lechat !

Le principe est de présenter des couvertures de livres - récents ou anciens - qui nous plaisent, que l'on trouve intéressantes, sympa, marrantes, jolies ou carrément somptueuses! Le tout sur un thème à chaque fois.
(grandes images)
Je vous présenterais donc quelques couvertures de temps en temps, parmi mes préférées !


Voici la sélection de la semaine et comme thème cette semaine j'ai choisi :
  
Des Animaux
 
 







 

vendredi 19 mai 2017

Le pacte des Marchombres, tome 1 : Ellana de Pierre Bottero






Titre Original : Ellana
Année de sortie : 2006
Éditeur : Rageot
Nombre de pages : 425




Résumé :

" - Ellana, la voie des marchombres ne t'apportera ni richesse ni consécration, elle t'offrira en revanche un trésor que les hommes ont oublié : ta liberté. Si tu le désires, je peux accompagner tes premiers pas. - Que voulez-vous dire ? "

Mon avis :

Une lecture sympathique mais mon esprit d'adulte à du mal à accepter certaines facilités du récit, du coup je ne l'ai pas autant apprécié que j'aurais pu si je l'avais lu il y a une 15ène d'années.

Au niveau de l'intrigue général elle est très classique mais vraiment très sympa, dans ce premier tome c'est le voyage initiatique et l'apprentissage d'Ellana, qui découvre le monde et qui va vers son destin.
En fait l’atmosphère est vraiment très magique, au début on se croirait plus dans un conte que dans un roman.

On suis la vie d'Ellana, depuis sa tendre enfance jusqu'à son arrivée dans la guilde des Marchombres.
Elle a eu à la fois une enfance triste mais magique, elle sait se débrouiller par elle même et ne tisse pas vraiment de liens affectifs forts avec les autres, même si elle a quelques amis.

Du coup le rythme est assez lent au début, on se demande un peu ou veut en venir l'auteur, surtout qu'on a pas vraiment de méchants ou de but final, on suis juste la vie de quelqu'un dans un monde magique. Je précise que je n'ai rien contre cet état de fait, j'ai bien aimé ces passages, ce n'est pas un reproche mais une constatation.
Je trouve que justement ça donne un aperçu en douceur du monde, on n'est pas pressé, il n'y a pas de menace éminente, du coup on peut prendre notre temps pour l'explorer, voyager et nous le faire découvrir en quelque sorte, en même temps que l'apprentissage d'Ellana.

Ce coté la m'a bien plu, même si je dois avouer que c'est assez classique comme format, du coup ça n'a pas non plus été une lecture dont je me souviendrais toute ma vie, mais elle n'en reste pas moins sympa à lire sur le moment.

J'ai quand même certains reproches à lui faire, comme le fait que l'auteur n'introduit ses éléments importants que quelques pages avant qu'ils deviennent importants, et du coup c'est limite trop facile parce que ça en devient évident.
Ellana aussi est un personnage un peu trop facile j'ai trouvé, elle est parfaite dans son rôle, rien ne la perturbe, elle avance et se préoccupe peu des autres. C'est un trait de caractère que j'avais déjà reproché à Ewilan et du coup je n'ai pas été très satisfaite de voir revenir ce défaut.
Il y a aussi quelques facilités dans le fait que souvent on n'a pas vraiment assez de détails pour mon gout ce qui rend certains passages un peu bancal, par exemple quand il ne nous parle plus du tout des blessures d'un des personnages comme si il n'avait pas été blessé alors que ça c'est produit 20 lignes avant ... Même si ça reste un univers magique, j'aime bien qu'il y ai de la consistance dans le récit et pas qu'on en oublie certains points d'un coup.

Après ce sont des points qui font tilt sur le coup mais au final ils ne sont pas vraiment très importants, en fait je pense que c'est juste parce que le récit est un peu trop jeunesse pour moi qui suis habituée à des livres qui parlent de tous les détails.

Au final une bonne lecture, pas un coup de cœur, mais suffisamment agréable pour avoir envie de lire la suite !

16/20

mercredi 17 mai 2017

Avis en Vrac #40

Salut à tous !

Une fois encore je vais vous faire une série de chroniques dans un seul billet !


Légendes de Dragonlance, tome 2 : La Guerre des Jumeaux
de Margaret Weis et Tracy Hickman
Année de sortie : 2009
Éditeur : Milady
Nombre de pages : 405


 J'ai vraiment adoré ce tome, bien plus que le précédent. La confrontation des deux frères bat son plein et résultat ce tome était vraiment chargé émotionnellement.

 Nos héros (si on veut) ont réchappé tant bien que mal aux évènements de la fin du tome précédent. Les voici à la prochaine étape du combat de Raistlin contre la Reine des ténèbres. 100 années se sont écoulée depuis la dévastation, le monde est en proie au chaos, chacun cherchant à survivre dans son coin.
Leur but est de trouver le portail pour entrer dans la dimension de la Reine, mais nos amis vont vite se rendre compte qu'on ne peux pas si facilement changer le passé, et qu'ils sont obligés de suivre le même chemin que les personnes dont ils ont pris la place. Et ce chemin les amène à la guerre, une guerre dont malheureusement ils connaissent tous déjà la fin ...

Ce qui est génial et vraiment mis en avant ici c'est la dualité de Raistlin, c'est vraiment un personnage complexe. Il ne cesse de changer de figure et nous fait passer par des ascenseurs émotionnels tout du long du livre. Un moment ils est le frère, et toute la complicité avec Caramon revient, un moment il est digne et bon et fait ce qui doit être fait et à certains autres on retrouve le mage noir, celui qui fait vraiment peur et qui ne fait que calculer et sacrifie ses pions sans se soucier une seule seconde de la personne qui va en souffrir par derrière. 
On explore vraiment le passé du personnage, l'époque ou il soignait les malade au méprit de sa propre santé, celle ou il était avec sa mère et qu'il l'aimait ... Du coup ça ne fait qu'un plus grand contraste avec le personnage noir qui veut devenir le dieu des ténèbres maintenant.
Et d'un autre coté on comprends aussi un peu mieux ce qu'il ressent envers Caramon et son amour aveugle qui l'enferme en fait. On peut vraiment dire que sa vie n'a pas été facile même si ce n'était pas non plus un parcours très sombre, plus un enfant solitaire que personne ne comprenait, pas même son frère jumeau. 

De l'autre coté on a Caramon, mais au final si ce personnage est le principal, il est surtout la pour marquer le contraste entre les deux frères. Lui aussi est aussi perdu que nous, il passe par des périodes ou il retrouve son frère et tout a l'air d'aller mieux, pour retomber dans la dépression quand il s'aperçoit que ce n'était qu'un rêve et que quoi qu'il arrive son frère ira jusqu'au bout.

J'ai bien aimé aussi toute la réflexion sur le fait que le passé ne change pas tant que ça même si on en a modifié des choses, et qu'ils sont obligés de passer par la guerre pour arriver à leur portail.

Le livre fini sur un cliffhanger qui donne vraiment envie de lire la suite, bientôt j'espère ^^

17/20



Dragonfury, tome 1 : Furie de flamme
de Coreene Callahan
Année de sortie : 2014
Éditeur : Milady
Nombre de pages : 431


Un bon premier tome, j'ai beaucoup apprécié ma lecture.

Bon après c'est exactement ce qu'on s'imagine que c'est, une romance paranormale avec un mâle dominant. Mais contrairement à d'autres livres du même genre, celui ci ne m'a pas fait lever les yeux aux ciel, ni donné envie de jeter le livre par la fenêtre. En gros il a évité tout les écueils de ce genre de lectures et du coup j'ai passé un bon moment.

Depuis toujours les différents clans de Dragons sont en guerre. Ici l'enjeu c'est leur vie parmi les humains. D'un coté les Razorblack qui en ont marre de vivre cachés, et qui veulent trouver un moyen d'éliminer les humains. De l'autre les Nightfury qui eux veulent continuer à simplement vivre leur vie et à protéger les humains qui sont non seulement leur source de nourriture, mais aussi leur seule façon de se reproduire  .

En effet, il n'y a pas de femelles Dragons, les légendes disent qu'ils ont été maudits il y a des milliers d'années et cela les obligé à se reproduire grâce aux femmes humaines. Mais malheureusement les femmes humains ne résistent jamais à la grossesse, elle est fatale pour elles. 

Nous suivons ici Bastian, l'actuel leader des Nightfury, qui doit donner l'exemple et être le premier à se reproduire pour faire en sorte que son clan perdure. Mais ce n'est pas facile pour lui, car il s'en veux de devoir causer la mort d'une femme alors qu'il cherche depuis toujours à protéger les humains.
Surtout que n'importe quelle femme n'ira pas, il lui en faut une avec une résonance magique, chose assez difficile à trouver.  Du coup quand il tombe par hasard sur Myst, une jeune infirmière alors qu'il est venu récupérer le bébé d'un des Razorblack dans les bras de sa mère mourante, il s'aperçoit qu'elle a est totalement celle qu'il lui faut, et décide donc de l'emporter avec lui dans leur sanctuaire ...

Le thème des dragons est original, surtout avec leur façon particulière de se reproduire et de tout ce que ça implique au niveau du scénario. Il y a pas mal d'humour ce qui donne un ton assez léger sans être trop lourd.
Le rythme monte crescendo tout du long, jusqu'à la bataille finale.

La pauvre Myst se retrouve dans un monde totalement inconnu pour elle, mais elle arrive quand même à tenir tête à Bastian et aux autres Dragons, ce qui a donné des passages bien drôles. Et se sont ces passages qui nous permettent de bien nous accrocher aux personnages.
Par contre ce qui m'a semblé un peu bizarre dans ce genre de livres c'est qu'au final l'histoire de notre couple n'est pas totalement fini à la fin, on a encore pas mal de questions, du coup ça ne me donne que plus envie de lire la suite.

 16/20


Lux, tome 2 : Onyx
de Jennifer L. Armentrout
Année de sortie : 2015
Éditeur : J'ai Lu
Nombre de pages : 441


J'ai beaucoup moins aimé ce tome que le précédent.
Ça ne veut pas dire que tout est mauvais, non, il y a des passages très sympa au milieu, mais dans l'ensemble il y a aussi bien plus de passages que j'ai moins voir pas du tout aimé.

En fait toute la première moitié du livre revient à Katy se posant plein de questions pour savoir si elle aime vraiment Daemon. Elle essaye de sortir avec un autre garçon, le mystérieux nouvel élève qui semble en savoir plus qu'elle sur les pouvoirs des extraterrestres. Ce qui bien sur fini par énerver vraiment Daemon, du coup il l’embête encore plus et voila les questions qui recommencent.
Bref, ça tournait vraiment en rond j'ai trouvé, je dois dire que les questions sentimentales d'ados qui changent d'avis toutes les 2 pages, ça ne m’intéresse pas vraiment. Du coup j'ai trouvé ça très long, très lent, et d'un ennuie mortel.

Heureusement l'intrigue principale fini par reprendre ses droits dans la seconde partie et celle ci je l'ai bien apprécié. L'histoire se complexifie avec l'arrivée de Blake, faut-il lui faire confiance? Qui-est-il vraiment? On part vers un coté de l'intrigue que je n'imaginais pas du tout, limite on met de coté les anciens ennemis pour voir apparaitre un nouveau danger tout à fait différent mais tout à fait aussi mortel.

Daemon est un personnage toujours aussi attachant, par contre Katy est moins sympathique, du moins à cause de la première partie du livre j'ai beaucoup moins d'affection pour elle, elle ne sait vraiment pas prendre de décision, elle essaye toujours de faire plaisir à tout le monde mais ça ne marche pas.

Je n'ai pas non plus super accroché à la tout fin parce que pour moi il y avait un moyen de tout régler rapidement et simplement mais non, c'était plus tragique de continuer à s'embourber et à être en danger. Du coup je suis déçue de la fin, même si ils ont trouvé un autre moyen de s'en sortir temporairement, ça ne fait que repousser le danger, du coup je ne suis pas satisfaite.

Donc au final un tome qui m'a quand même bien moins plus que le premier, je pense que je vais attendre un peu avant de lire la suite parce que si je la continue en étant toujours dans cet état d'esprit, j'aurais moins de chance de l'apprécier.

 15/20



Agent of Change
de Sharon Lee et Steve Miller
Année de sortie : 2002
Éditeur : Ace Books
Nombre de pages : 320


Une lecture moyenne. Si j'ai bien aimé l'univers je n'ai pas vraiment réussi à accrocher aux personnages et j'ai trouvé la partie romance bien trop rapide.

Val Con yos'Phelium est un espion Liaden, il effectue des missions qui consistent toutes en général à se déguiser en une autre personne et à prendre sa vie pour un moment pour récolter des informations ou pour semer le chaos.
Un jour alors qu'il fuit à la fin de sa dernière mission, il sauve la vie de Miri Robertson, une jeune humaine qui est recherché par la mafia suite à la trahison de son ancien employeur dont elle était la garde du corps. 
Très vite les deux se retrouvent embourbés dans une fuite sans fin entre les différentes milices et polices qui les recherchent de tout les cotés. Ils trouvent refuge en croisant par hasard un "frère de clan" de Val Con, qui est d'une espère ressemblant à des tortues géantes et intelligentes. Celui ci les accueil avec lui dans sa délégation, que n'oseraient pas déranger les autres car diplomatique. 
Mais combien de temps tiendra leur couverture? Arriveront-ils à semer tous leurs poursuivants ?

L'intrigue est très classique mais très sympa. 
J'ai beaucoup aimé le fait que chaque personnage à un niveau de langage différent, Miri s'exprime en langage familier, avec beaucoup d'abréviation, et on imagine sans peine l'accent qui va avec. Val Con lui utilise un vocabulaire beaucoup plus complexe avec des tournures de phrases limites ampoulées la plupart du temps. Quand aux tortues elles ont vraiment leur propre façon de s'exprimer aussi, que je ne saurais pas décrire mais qui était bien différent et assez difficile à lire d'ailleurs pour un non anglophone.
Du coup j'avoue que j'ai du sortir du texte plusieurs fois pour cherche des définitions de mots ou pour relire plusieurs fois un passage parce que je ne le comprenais pas.
Vous me direz que je devrais avoir l'habitude vu que je lis en anglais de façon régulière, mais en fait non, ça ne m'arrive quasiment plus ce genre de choses en général. Je ne sais pas du tout si le fait que je n'ai pas accroché vient de moi et du fait que je n'ai pas bien compris ce qui se passait (certains passages sont restés flou malgré tout mes efforts) ou si c'était parce que le livre en lui même l'était.

Du coup je suis passé à coté. Je n'ai pas réussi à me plonger dans le livre, et pourtant il ne manquait pas d'action ni de rythme, il avait tout les éléments qui me plaisent normalement.
Je n'ai pas vraiment été conquise par les personnages non plus, bien que Val Con m'était sympathique, Miri je suis passé totalement à coté, d'ailleurs c'est un des points que je n'ai pas compris dés le début, ce qui poussait Val Con à la sauver alors qu'il aurait très bien pu continuer son chemin, surtout que c'était ce qu'elle voulait elle, dés le départ.

Il y a aussi la question de la romance. Le résumé le laissait présager, mais franchement en dehors d'un passage dans la seconde partie, qui était pour moi plus du à l'environnement qu'aux sentiments, je n'ai pas du tout vu venir la romance. Je n'ai pas trouvé qu'ils avaient une quelconque alchimie, en fait il n'y avait strictement rien de romantique dans ce livre. Du coup quand vient la fin  ... j'ai été abasourdie, comme si on nous sortait une histoire d'amour de sous le chapeau. 
Mais bon, limite c'est un détail je trouve, ça ne prends pas une page sur l'ensemble du livre.

Bref, je ne sais pas si j'ai aimé ce livre, quand j'y repense je m'en souviens comme était sympa mais j'ai quand même beaucoup de "mais". Je pense que je donnerais sa chance à la suite, histoire de voir si je peux m'habituer au style parce que ce n'était pas si mal.

15/20

mardi 16 mai 2017

Les archives de Roshar, tome 2 : Le livre des radieux, partie 1 de Brandon Sanderson






Titre Original : Words of Radiance, part 1
Année de sortie : 2017
Éditeur : Le Livre de Poche
Nombre de pages : 896




Résumé :

Roshar, terre de pierres et de tempêtes. Des siècles ont passé depuis la chute des Chevaliers Radieux, mais leurs avatars, des épées et des armures mystiques qui transforment des hommes ordinaires en guerriers invincibles, sont toujours là.
Au cœur des Plaines Brisées, Kaladin lutte depuis dix ans dans une guerre insensée. Dalinar, le chef d’une des armées, est fasciné par un texte ancien, La Voie des rois. Au-delà de l'océan, la jeune Shallan apprend la magie et découvre certains secrets des Chevaliers Radieux...

Mon avis :

Un gros coup de coeur pour ce tome, enfin ce demi tome, je devais me rationner pour ne pas y passer des nuits blanches chaque soir !

J'ai tout de suite accroché, les deux personnages principaux Kaladin et Shallan évoluent énormément en fait. J'avais encore en tête ce qu'ils étaient au début du premier tome et la différence est vraiment flagrante. 
Et d'un autre coté les deux n'évoluent pas dans un sens que j'aurais pu imaginer avant.

Kaladin est très sombre et amer en fait. on le remarquait moins dans le tome précédent parce qu'il était trop occupé à survivre et à organiser ses hommes pour que ça ressorte, mais maintenant qu'il a du temps libre, que sa vie n'est plus en danger, c'est bien plus visible. Il joue un jeu un peu dangereux à répondre aux nobles, à remettre leur décision en jeu et à prendre la parole lors des réunions importantes alors qu'il n'est que le garde du corps. En fait, il n'a guère de respect pour tout ces rois qui ne pensent qu'a la guerre et pas à leurs peuples. Du coup j'ai hâte de lire la suite pour voir si cette attitude va lui apporter des problèmes ou pas.

Shallan de son coté fait pas mal de découvertes, c'est vraiment par elle que les connaissances arrivent dans ce tome. On commence à un peu mieux comprendre ce qu'il c'est passé avec les chevaliers Radieux dans le passé. Son évolution à elle est plus du coté politique. De gratte papier sans confiance elle apprend petit à petit l'importance de l’apparence dans le respect qu'on les autres pour ses décisions et le fait qu'on l'écoute quand elle dit quelque chose. En gros elle se met vraiment à jouer au jeu de la politique, à feindre ce qu'elle n'est pas pour qu'on l'écoute, et c'est une élève très douée.

J’apprécie beaucoup aussi le fait que malgré le rythme général assez lent, on ne s'ennuie pas une seule seconde parce qu'il se passe toujours quelque chose. Le monde est en constante évolution, on a toujours un fait du passé a découvrir ou un personnage en danger. 
Sans parler qu'on a dans ce tome un compte à rebours vers ... on ne sait pas quoi, si ce n'est que ça parait dangereux. Du coup on a une pression que j'ai beaucoup apprécié de tous nos personnages cherchant à découvrir quel est ce danger qui approche.
C'est vraiment un changement parce que c'est un des points que je reprochais dans le tome précédent, le fait qu'on ne savait pas trop vers quoi se dirigeait la série, et en dehors d'un monde avec des personnage éparpillés et chacun avec leur petite aventure, il n'y avait rien de central. C'est maintenant chose faite, on a vraiment l'impression que l'histoire principale se dessine et on comprends enfin les liens entre les différents personnages et arcs narratifs.

J'ai bien aimé aussi tout les petits passages ou on incarne des personnages différents, dans d'autres parties du monde. Même si pour l'instant on ne comprend pas trop leur lien et pourquoi on nous raconte ces histoires, ça permet de découvrir d'autres parties du monde et de voir d'autres façon de vivre et de traiter les problèmes. Il n'y en a pas trop non plus, moins que dans le tome précédent. Mais c'est sans doute juste une impression vu que je n'ai lu que la moitié du tome, on verra dans la seconde partie.

Au final j'ai vraiment adoré ce livre, les choses se mettent en place et on sent venir le danger. Cela promet un final explosif que j'ai hâte de découvrir ! Il reste par contre énormément de secrets et de points qu'on ne comprend pas encore, mais c'est tant mieux, ça montre à quel point ce monde est mystérieux et complexe.

19/20

Je remercie NetGalley et Le Livre de Poche pour ce partenariat !

lundi 15 mai 2017

C'est lundi... que lisez-vous? #71



Rendez-vous initié par Mallou qui s'est inspirée de It's Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a World of Books. Galleane repris la relève depuis.

On répond comme chaque Lundi à trois petites questions :
1. Qu'ai-je lu la semaine passée ?
2. Que suis-je en train de lire en ce moment?
3. Que vais-je lire ensuite ?

Qu'ai-je lu la semaine passée ?
   
 




Cette semaine j'ai lu 5 Novella (roman court ou livre de 80 à 200 pages) du coup voir toutes ces couvertures peut sembler beaucoup mais en fait pas tant que ça niveau nombre de pages.

Que suis-je en train de lire en ce moment ?




Que vais-je lire ensuite ?
(mes envies du moment)



Pas mal de livres en Vo prévus, je continue mes séries en m'autorisant quelques découvertes de temps en temps et en essayant de varier les style un minimum en fonction de mes envies ! ^^

Et vous, que lisez vous?