mardi 4 juillet 2017

Avis en Vrac #46 : Sophie Jomain, Roxane Dambre, Lindsay Buroker et Thomas E. Sniegoski

Salut à tous !
Une fois encore je vais vous faire une série de chroniques dans un seul billet !




Felicity Atcock, tome 1 : Les anges mordent aussi
de Sophie Jomain
Année de sortie : 2011
Éditeur : Rebelle
Nombre de pages : 299
Genre : Urban fantasy


Autant le dire directement : je n'ai pas vraiment aimé ce tome. Si c'était une première lecture j'aurais surement abandonné la série après celui ci, mais heureusement c'est une relecture et je sais que j'avais apprécié la suite, du coup je compte continuer quand même.

Felicity est une jeune femme tout ce qu'il y a de plus normal, si ce n'est qu'elle sait depuis toujours que les être surnaturels existent, car sa tante est une vampire.
Un jour elle accepte de conduire une de ses amies qui a un rancard dans une des boites de Londres, à plusieurs heures de route de chez elle. La soirée se passe à merveille pour son amie mais Felicity elle se retrouve le lendemain dans le lit d'un inconnu qu'elle a tout juste croisé lors de la soirée et qui lui a laissé une morsure très caractéristique des vampires sur la jambe.
Felicity est très fâchée car elle c'était promis quelle ne n’approcherais plus jamais des vampires. 

En rentrant elles découvrent le colocataire de son amie mort vidé de son sang ... La situation serait déjà compliquée pour Felicity qui se retrouve devoir héberger cette dernière chez elle, si le colocataire en question ne se retrouvait pas quelque jour après transformé en vampire dans son jardin ... Les deux histoires sont-elles liées? 

En fait le gros problème de ce tome c'est la notion de consentement. J'ai l'impression qu'aucun des hommes dans le livre ne savent vraiment ce que veut dire ce mot. Même ceux censés être les "gentil", ils ne prennent jamais un non pour ce qu'il est et insistent jusqu'à parvenir à leur fin sans tenir compte des manœuvres d'évitement de Felicity ou de son amie.
Et je dois dire que ça m'a sacrément énervé. Et le pire c'est que Felicity ne s'en rend même pas compte et qu'elle considère que finalement c'était bien vu qu'elle a apprécié.
En plus c'est assez (trop !) régulier, on a l'impression que l'histoire n'est la que pour combler les blancs entre deux scène de sexe.

Du coup je suis vraiment mitigée. Je n'ai pas non plus détesté, mais c'était vraiment limite. Surtout que Felicity et son amie (surtout l'amie en fait) sont un peu des fille simples, elles manquaient vraiment de profondeur et n'étaient concernées que par leur maquillage et leur copains ...

12/20


Scorpi, tome 3 : Ceux qui tombent les masques
de Roxane Dambre
Année de sortie : 2016
Éditeur : Calmann-Lévy
Nombre de pages : 413
Genre : Urban fantasy

Un tome agréable à lire mais que j'ai globalement moins aimé que le précédent.

Charlotte aurait du se méfier quand l’ennemi de sa nouvelle famille lui offre un voyage à Venise tout frais payés. En effet, ils ont trouvés des étranges invitations pour un congrès bizarre sur des cadavres de Chasseurs, l'occasion est donc trop bonne pour être loupée et Charlotte se retrouve donc à enquêter toute seule avec une amie  ... Ils ne pourront pas compter sur l'aide d'Adam ni du reste de la famille car les dangers sont trop grands pour qu'ils se risquent dans la ville alors que tant de leurs ennemis sont sur place.

En tout cas une chose est sur c'est que ce tome est totalement dans l'esprit des précédents. Je remarque juste qu'il a moins su me faire rigoler, du coup mon niveau d’enthousiasme est moins grand, même si j'ai retrouvé tous les personnages avec plaisir.

Du coup c'était une lecture vraiment sympathique, pleine d'action, et avec pas mal de retournement de situations. C'était fun à lire et vraiment  plein d'humour. Je ne regrette pas du tout de l'avoir lu cette trilogie.
J'ai juste moins accroché qu'Animae sur l'ensemble.

Bref si vous recherchez une lecture fun, et légère, et si vous être bon rieur, n'hésitez pas, c'est vraiment sympa ! Et en plus pour les non-amateurs de romance, elle "disparait" après le premier tome du coup vous pourrez quand même avoir deux tomes sympa .

15/20



Fallen Empire, book 7: Perilous Hunt
de Lindsay Buroker
Année de sortie : 2016
Éditeur : CreateSpace
Nombre de pages : 282
Genre : Science-fiction, Space opera


Un bon avant dernier tome, même si j'avais hâte de le terminer pour pouvoir passer enfin à la fin de cette histoire.

Comme toujours c'était un vrai plaisir de passer du temps avec les personnages. A tel point que finalement l'action en elle même est limite secondaire sur ce tome.
Pourtant il s'en passe des choses. On avance même totalement dans l'intrigue de départ, et ce tome ci pourrait être la fin si Alisa n'était pas si responsable et fondamentalement gentille.

J'adore sa façon de parler, ça me fait toujours rigoler. A un moment du livre je voulais mettre en citation quasiment une phrase sur deux que je lisais mais j'ai finalement abandonné l'idée parce que c'est drôle dans le contexte et les personnages, du coup quelqu'un d’extérieur ne verrait absolument pas ce qu'il y a de drôle la dedans.

Je ne peux pas vraiment vous expliquer ce qu'il se passe dans ce tome vu que c'est l'avant dernier et donc tout ce qui se passe est du spoil pour le reste de la série.  Du coup je vais tenter d'être générale et de ne pas rentrer dans les détails.

On est toujours pris dans la quantités d'intrigues et de personnages qui se croisent, chacun a son agenda et essaye soit de faire changer les choses vers ce qu'il souhaite, soit au contraire essaye de faire en sorte de ne pas trop déranger les autres en faisant les choses dans son coin.
C'est un des points que j'adore et qui fait la spécificité de la série, le fait que l'histoire principale au final n'est que le fil conducteur qui nous permet d'expérimenter toutes les autres sous histoires.

Bref, j'ai bien aimé ma lecture, et je lirais la suite avec plaisir !

16/20



 Remy Chandler, book 6: Walking In the Midst of Fire 
de Thomas E. Sniegoski
Année de sortie : 2013
Éditeur : Roc
Nombre de pages : 352
Genre : Urban fantasy


Toujours aussi sympa les tomes de cette série, on est sur l'avant dernier tome ici et les choses ne s'arrangent pas pour notre héros !

Remy c'est bien remit des événements des premiers tomes et il est plus proche que jamais du bonheur, et en paix avec son ange.
Mais malheureusement le reste du monde n'est pas prêt à vivre dans le bonheur.Remy est contacté par une ancienne connaissance, il se trouve que le plus grand général angélique vient d'être assassiné dans sa propre maison.
Un fait qui sera surement attribué au camp adverse si jamais ses troupes venaient à l'apprendre, même si ils n'ont rien à voir avec le crime, car le contexte est tellement tendu que la moindre excuse pourrait déclencher la guerre que Remy tente d'arrêter depuis un moment.
Il se retrouve donc à enquêter dans des lieux dont il ne soupçonnait pas l’existence et dont il se serait bien passé mais il doit aller jusqu'au bout, quoi qu'il arrive pour trouver le vrai coupable ...

Un tome avec un sacré final, j'en ai limite pleuré waou.
Le sujet principal en fait de ce livre est la dualité entre apparence et réalité. Comme quoi ceux qui sont les plus mis en avant parce qu'ils sont la pureté même ont des fois de lourds secrets. Ici le général si admiré de ses troupes (qui détestent les humains), est en fait pire que le pire des humains, mimiquant les plus horrible travers humains qui donneraient envie de vomir la grande majorité des gens.

Il y a un impact émotionnel assez important tout du long. Il y a des scènes tragiques, des scènes qui font mal, d'autres qui nous enragent littéralement. Et je trouve ça vraiment très bien fait parce que tout est sous entendu, on a jamais de vrai preuve de ce qu'il se passe mais l'auteur nous laisse à notre imagination. Et du coup je peux dire que ça marque limite plus que si tout avait été décrit de façon graphique. J'ai rarement autant détesté un personnage que dans ce livre.
 
Remy est toujours fidèle à lui même, même si cette fois ci il est tellement pris par sa tache qu'on ressent peut être moins le coté calme et tranquille du personnage.
Finalement le bien et le mal sont plus que jamais des figures abstraites et je dois dire que l'auteur fait un excellent boulot pour nous faire détester les deux cotés.

16.5/20

Challenges :


8 commentaires:

  1. J'ai pris le premer tome de Fallen Empire de Buroker. J'ai hâte de voir ce que cela donne.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hoho, j'espère que tu ne sera pas déçu, les premiers tomes sont vraiment court mais personnellement j'adore ^^ (mais bon, il n'aurait pas fallu que ça dure beaucoup plus longtemps vu le nombre de tomes xD)

      Supprimer
  2. Salut ! Du coup, tu comptes Perilous Hunt pour le #S4F3s3 ? Tu peux rajouter le logo ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'avais pas encore mis à jour ce challenge mais oui je comptait le compter, je rajouterais le logo ce soir en rentrant de ma journée

      Supprimer
  3. Je suis bien d'accord pour Felicity, elle manque de personnalité. Je n'ai même pas terminé la série alors que je me suis dépéchée d'acheter le dernier tome !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je verrais pour la suite, pour l'instant le T2 a pas mal remonté le niveau mais c'est encore loin du coup de cœur !

      Supprimer
  4. J'avais beaucoup aimé Animae de Roxanne Dambre, il faudrait que je me lance dans Scorpi. SI on retrouve un peu de son humour, je devrais me régaler !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui j'ai beaucoup aimé Animae aussi, et si tu aimes l'humour tu devrais t'éclater ^^

      Supprimer