lundi 20 février 2017

C'est lundi... que lisez-vous? #59

Rendez-vous initié par Mallou qui s'est inspirée de It's Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a World of Books. Galleane repris la relève depuis.

On répond comme chaque Lundi à trois petites questions :
1. Qu'ai-je lu la semaine passée ?
2. Que suis-je en train de lire en ce moment?
3. Que vais-je lire ensuite ?


Qu'ai-je lu la semaine passée ?







Une très bonne semaine, bien variée, qui fini sur une déception, la seule de la semaine, le reste a été un plaisir à lire ^^.

Que suis-je en train de lire en ce moment ? 





Que vais-je lire ensuite ?
 (mes envies du moment)
 

 




Cette semaine le thème est Romance, et tous les livres prévus en ont (sans que ça soit forcement le thème principal pour certains) en dehors du dernier, et encore faudra que je le lise pour voir, si ça se trouve il y en aura (connaissant la série en général).

Bon, je suis toujours en retard niveau livres en VO. Je devais en lire normalement 2 par semaines mais ce mois ci a été limité à un seul, résultat je vais devoir mettre un coup de speed en mars ! Mais je ne me fait pas de souci, j'en ai plein dans ma PAL, je ne vais pas être à cours de choix =)

 
 Et vous, que lisez vous?

samedi 18 février 2017

Rien que pour la Couverture #20



Salut à tous !

Je me suis inspirée de rendez vous même nom présent sur le blog de Gribouille Lechat !

Le principe est de présenter des couvertures de livres - récents ou anciens - qui nous plaisent, que l'on trouve intéressantes, sympa, marrantes, jolies ou carrément somptueuses! Le tout sur un thème à chaque fois.
(grandes images)
Je vous présenterais donc quelques couvertures de temps en temps, parmi mes préférées !


Voici la sélection de la semaine et comme thème cette semaine j'ai choisi :

 Masques - Visages













vendredi 17 février 2017

Avis en Vrac #27

Salut à tous !

Une fois encore je vais vous faire une série de chroniques dans un seul billet !


 Meurtres au scalpel
de Kathy Reichs
Année de sortie : 2009
Éditeur : Pocket
Nombre de pages : 532


Une fouille archéologique sur une petite ile cotée, tout vas bien jusqu'au dernier jour des fouilles, avec la découverte d'un corps qui contrairement aux autres n'a pas des centaines d'années mais au pire 5 ans.
 Brennan était la responsable des fouilles avec des étudiants, la voila donc responsable du corps et vu qu'elle est déjà sur place, propulsé médecin légiste du conté pendant l'affaire. 
Un affaire comme une autre en quelque sorte, mais voila que débarque son ex-mari qui enquête sur la disparition d'une jeune fille qui travaillait dans une clinique du coin, financé par un église controversée, et qui est sur l'affaire parce que le détective privé qui devait enquêté a disparu lui aussi, il y a deux mois. Quelques jours après, nouvelle découverte d'un corps sur une ile voisine et c'est notre détective disparu. Il a aussi ces marques bizarre que Brennan avait découvert sur le premier corps et dont elle ne trouve pas l'origine. Une chose est sure, ces deux la sont liés ...

J'ai bien aimé cette enquête multiple, les corps s'accumulent, tous différents, et on se pose de nombreuses questions durant le livre. Je n'ai pas vu passer le temps lors de ma lecture. j'ai aimé le fait qu'il y ai plusieurs enquêtes en même temps et donc le fait qu'on passait souvent de l'une à l'autre sans avoir le temps de souffler.
J'aime toujours autant le personnage de Brennan, elle est du genre persistante, elle n'abandonne pas. Et même quand Ryan fini par débarquer et la trouve avec son ex mari, et que tout se complique aussi sur le coté sentimental, elle ne se laisse pas distraire.

Un autre point que j'aime en général bien dans ces livres c'est l'enquête en elle même. Bien qu'elle souffre du syndrome du "ça serait impossible normalement que Brennan s'investisse autant dans une enquête alors qu'elle n'a aucun pouvoir légal" qu'on retrouve souvent dans les séries tv policières par exemple, je mets ce paramètre de coté parce que si on commence à rejeter les livres juste pour ça il n'en resterait plus aucun de lisible.
L'enquête donc est loin d'être simple, elle a de multiples niveaux et des indices qui vont et viennent au fur et à mesure de leur découverte. On a aussi pas mal de retournements de situations qui sont bien pensés et que je n'avais pas vu venir (malgré le spoil du titre !!). 

Au final ce livre était exactement ce que j'en attendais, une bonne petite enquête, bien distrayante et qui m'a fait passer un bon moment.

 16/20


La meute du phénix, tome 5 : Ryan Conner
de Suzanne Wright
Année de sortie : 2016
Éditeur : Milady
Nombre de pages : 475


Encore un tome très sympa dans cette série. 

On découvre un autre pan du monde dans ce tome. Celui des solitaires. Jusqu'ici à chaque fois qu'on en entendait parler c'était pour convenir qu'ils étaient dangereux car ils sont en général des personnes exclues de leur meute pour faute grave ou parce qu'ils ne sont pas sociable et trop proche de leur loups, agressifs.

Mais ici on s'aperçoit que ce n'est pas toujours le cas, et qu'il existe nombre de solitaires qui le sont parce qu'ils ont perdus confiance en leur meute, ou parce que leur ancien Alpha a abusé d'eux et qu'ils ne souhaitaient pas retourner dans une autre meute (ou ne pouvaient pas) ou encore parce qu'ils se sont enfuis suite à des violences. 
C'est le cas de Makenna notre héroïne, sa mère c'est enfuit et ne lui a jamais expliqué pourquoi, elle a donc toujours vécu en solitaire. Et donc quand on lui a proposé une place dans un refuge elle a fini par en faire sa vie, et a travailler dedans. Un jour elle découvre un adolescent, Zac qui vit seul sans le rue et elle le dirige donc vers son refuge. Zac a de la famille dans le coin, et Makenna pense qu'il pourrait être bon pour lui de retrouver un foyer et une meute qui lui redonne confiance en lui et en les autres. Elle contacte donc Ryan Conner de la meute du phénix pour qu'il fasse connaissance avec son neveux.
 Mais c'est surtout entre Ryan et Makenna que la flamme va se déclarer mais il ne va pas être facile de faire changer les mentalités ...

Ce tome est toujours dans la même veine que les précédents, il me fait passer un bon moment, me redonne le sourire. C'est vraiment un livre bonne humeur malgré ces sujets pas toujours facile.

J'ai bien aimé cette découverte des solitaires, et ce changement d'agresseurs possibles en victimes. Ce tome offre tout un panel de nouveaux personnages très intéressants, et que j'espère qu'on continuera à découvrir dans les suivants.
J'ai bien aimé aussi le fait que ça soit Ryan qui s'aperçoive de ses sentiments avant Makenna, pour une fois c'est l'homme qui fait preuve de "romantisme" (enfin si on veut quoi).  Makenna de son coté reste sur la défensive en permanence. En fait c'est le point qui m'a le moins plu du livre, j'avais l'impression qu'elle ne voulait pas de cette histoire et qu'elle rejetait tout juste par principe. Inconsciemment peut être mais résultat j'ai moins aimé le coup du : on jette un coup dans ton passé, on découvre ce qu'elle même n'a jamais réussi à trouver de toute sa vie, et hop tout est réglè elle accepte et le lien se forme. C'était trop facile, trop évident, et ça m'a un peu coupé du couple. Surtout que Ryan était un peu "homme de glace" et que ce n'était pas forcement une personne facile à aimer.

Donc au final si j'ai beaucoup aimé la découverte et les nouveaux chemins qu'explore ce tome, sans parler bien sur de l'humour qui est toujours aussi présent et qui m'a fait sourire et meme éclater de rire à de nombreuses reprises, j'ai eu plus de mal avec le couple qui m'a moins touché en tant que couple (et pas en tant qu'individus).

16/20


 L'exquise clarté d'un rayon de lune
de Sarah Morgan
Année de sortie : 2015
Éditeur : Harlequin
Nombre de pages : 432


Une petite romance vraiment très sympa !

Elise est le Chef de SnowCrystal,  grâce à elle et a sa cuisine divine, le restaurant de la station est très renommé. 
Sean de son coté est un chirurgien et il adore son métier. Lors que son grand père fait une crise cardiaque, il est obligé de revenir à la station pour aider car le nouveau restaurant ouvre dans quelques jours et que sans charpentier ils devront annuler l'ouverture, ce qui déprime beaucoup Elise.

Elise et Sean ont partagés une nuit ensemble l'an passé et il est évident dés le début qu'ils n'en n'ont pas fini. Sean a bien l'intention de profiter du fait qu'il est obligé de rester pour entretenir sa relation qui restera lointaine avec Elise. Mais celle ci de son coté c'est promis de ne jamais retomber dans une histoire et n'a pas l'intention de le laisser faire, malgré son envie.

J'ai aussi bien aimé la relation entre Sean et son grand père c'était vraiment très touchant et surtout la façon dont ils arrivent à évoluer sur tout le tome. Leur façon de se tourner autours en s'engueulant. Et tout le poids du passé.
La relation entre les frères aussi est très sympa mais plus sur le ton léger, j'ai adoré leur façon de se mettre des battons dans les roues.
 
 En bref c'était une romance très agréable, un bon moment de lecture. Je n'ai pas noté de défaut à ce livre dont j'aurais envie de vous faire part, mais je n'ai pas non plus été à fond dans le livre. Résultat je suis assez neutre à tendance positive sur cette série pour l'instant, elle ne me déçoit pas, mais ne m'enchante pas non plus excessivement. 
Ça reste très sympathique, bonne humeur, comme lecture "entre deux" c'est tout a fait ce que j'en attendais.

16/20


October Daye, tome 10 : Once Broken Faith
de Seanan McGuire
Année de sortie : 2016
Éditeur : DAW
Nombre de pages : 420


Je suis bien triste d'arriver a ce tome, parce que c'est le dernier tome sorti et qu'il faudra donc attendre maintenant entre chaque tome.

Toby est forcée d'assister au rassemblement des monarques organisé par le Haut Roi lui même. Ce rassemblement a lieu à cause des évènements du tomes précédents qui ont fini par la découverte de l’antidote a l'Elfshot, un poison qui plongeait sa victime dans le sommeil pour 100 ans.
Largement utilisé par les Fae depuis sa création, ce poison a tout changé dans les guerres, transformant des milliers de morts en milliers d'endormis. Il est toujours utilisé de nos jours, principalement dans les conflits politiques ou autres trahisons, et continue à être utilisé comme punition pour les crimes.
La création d'un antidote est donc un fait majeur pour le monde, pouvant changer à jamais le paysage et la façon de régler les conflits.

Et bien sur, on ne rassemble pas tous les rois et dirigeants fae dont certains sont en conflit depuis des siècles dans un même lieu sans son lot de coup dans le dos et autres trahisons, Toby est donc rapidement nécessaire quand un des roi est trouvé mort dans un couloir ...

J'ai vraiment bien aimé ce tome, il est toujours dans le thème principal, tout en étant un peu à part de la trame principale car l'intrigue avec la mère de Toby n'avance pas.
En fait on a vraiment d'un coté l'enquête qui consiste principalement à mieux comprendre les relations entres les différents duchés et leurs façons de diriger, et de l'autre le conclave qui se pose de nombreuses questions sur le futur de l'elfshot et les changements que ça va apporter.

On a d'un coté ceux qui sont partisans de ne surtout pas diffuser l'antidote de peur que les assassinats qui étaient la norme avant sa création ne reprennent du service et de l'autre tout ceux qui ont un proche qui a été injustement touché et qui voudraient le réveiller, sans parler du coté des changelins pour qui l'elfshot était mortel de toute façon. Cela amène de nombreuses réflexions que j'ai trouvé vraiment intéressantes tout du long du tome.

On a aussi une grosse révélation sur Toby, qui éclaire en fait certains événements qui se sont produits dans les tomes précédents et que je ne spoilerais pas mais qui me fait me poser de nombreuses questions sur la suite de la série !

En bref un excellent tome, du bon niveau, avec une enquête intéressante et des réflexions assez poussées, j'ai adoré !

 17/20

Challenge :

jeudi 16 février 2017

Throwback Thursday Livresque #16 : Au grand air


Voici un tout nouveau rendez-vous que j’ai le plaisir d’inaugurer aujourd’hui sur le blog : le throwback thursday livresque ! C’est sur le même principe que le Throwback Thursday d’Instagram mais vraiment concentré sur les livres ! Ainsi chaque semaine je fixerai un thème et il faudra partager la lecture correspondante à ce thème.
Ce rendez vous a été créé par BettieRose Books
Cette semaine, le thème est
Jeudi 16 février : Océan, montagnes ou grand air
****

 Résumé :
Un mystère plane sur le grand château du Hayholt, l'ancienne forteresse des immortels Sithis. Le roi Jean, tueur du dragon Shurakai et souverain de toutes les nations humaines, est à l'agonie. Bientôt son fils aîné, le prince Élias, ira siéger sur le Trône du Dragon.
Des complots se trament dans l'ombre. La mort du roi Jean est très attendue. Elle pourrait libérer un terrible maléfice que seul un petit groupe, la Ligue du Parchemin, a pressenti.
Simon, jeune orphelin et apprenti d'un mage de la Ligue, devra jouer un rôle essentiel dont il n'a aucune idée...

J'imagine que la question que tout ceux qui n'ont pas lu cette série se posent sans doute c'est "mais quel est le rapport entre le thème et ce livre?".
En fait en dehors du tout début (qui se situe dans le chateau de Hayholt), la quasi totalité du reste de la série se situe en pleine nature. Cette nature que le jeune Simon n'a jamais connu car il a passé toute sa vie dans les entrailles du château, et ou il se retrouve propulsé, seul et en fuite en début d'hiver et aura beaucoup de mal à survivre.  
Et ça m'a beaucoup marqué, c'est vraiment des passages dont je me souviens des années après, ce voyage dans la foret et ensuite les montagnes, au cœur de l'hiver, ces paysages blancs et inhospitaliers. 
Et toujours ce froid glaçant et cette volonté de toujours avancer. Ce froid qui n'en fini pas, omniprésent et qui constitue vraiment le fondement de l'ambiance de la série.

Au niveau de la série elle même c'est une série qui est connue pour incorporer un nombre très important de références à des mythes et a des histoire issues du folklore revisitées, notamment pas mal des iles Britanniques, on y retrouve aussi des sources comme Baba yaga ou même Amaterasu (le mythe Japonnais) . 

C'est une trilogie à l'origine qui a été coupée en 4 tomes ensuite en VO (le dernier tome a été divisé en deux étant jugé trop gros) et ensuite encore divisés en deux chez nous, pour finir donc en 8 volumes.
Les intégrales de Pocket ne suivent pas le découpage Vo vu que la première partie du dernier tome se trouve dans la seconde intégrale.

Cette série est un des grand classique de la Fantasy. Elle est écrite à l'ancienne et contient donc à l'instar du Seigneur des anneaux son lot de longues descriptions et de passages assez lent, mais sur un style bien plus moderne, précis et fluide (qui n'a rien à voir avec l'ancienne traduction du SDA qui fait peur à beaucoup de monde). Mais elle n'en demeure pas moins pour moi une des meilleurs séries que j'ai lu du genre, une qui m'a vraiment marqué.
Ceux qui n'ont pas peur de s'attaquer à de gros pavés pour être récompensés par une intrigue sombre et prenante le tout renforcé par cette impression de réalisme porté par le froid et sa morsure ne devraient pas hésiter une seule seconde à le tenter !

mercredi 15 février 2017

La maîtresse de guerre de Gabriel Katz






Titre Original : La maîtresse de guerre
Année de sortie : 2014
Éditeurs : Scrineo - Pocket
Nombre de pages : 446




Résumé :

Dans le même univers que celui du Puits des mémoires, Kaelyn, fille d’un maître d’armes, rêve de reprendre le flambeau paternel, tandis que les autres filles de son âge rêvent d’un beau mariage. Elle a le talent, l’instinct, la volonté. Elle ne demande qu’à apprendre. Mais cela ne suffit pas : c’est un monde dur, un monde d’hommes, où la place d’une femme est auprès de son mari, de ses enfants, de ses casseroles. Il va falloir lutter. Elle s’engage donc dans cette grande armée qui recrute partout des volontaires pour aller se battre au bout du monde. Des milliers de soldats partis « libérer » le lointain sultanat d’Azman, plaque tournante de l’esclavage, terre barbare où règnent les cannibales. Dans la violence de la guerre, elle veut acquérir seule ce que personne n’a voulu lui enseigner. Mais le grand sud, plongé dans le chaos de l’invasion, va bouleverser son destin bien au-delà de ses attentes.

Mon avis :

Une lecture sympathique mais a qui il a manqué un petit quelque chose pour que je l’apprécie vraiment.
En fait je crois que le point qui a moins marché pour moi se sont les personnages. 

Je n'ai pas vraiment réussi à m'attendrir pour Kaelyn. Elle partait bien pourtant mais l'idée qu'elle devienne l'amante d'Hadrian m'a vraiment déçu. J'avais l'impression qu'elle n'arrivait la ou elle n'en était que par coucherie ce qui retirait tout l’intérêt au personnage vu qu'il perdait ses qualités propre pour ne devenir que l'assistante de son homme. Et c'est ce qu'elle est dans la quasi totalité du livre, je n'ai pas eu cette impression de la voir évoluer et devenir "la maitresse de guerre", en dehors de la toute fin. Le livre se concentrait plus sur sa relation personnelle avec Hadrian que sur les progrès qu'elle faisait lors de sa formation et c'était un peu dommage. Au final la plupart du temps elle réussissait plus parce qu'on ne s'attendait pas à la voir réussir ou on était surpris de ses actions que parce qu'elle était douée, donc ça retirait encore une fois de sa capacité propre. Du coup son status de femme forte était vraiment très réduit.

Hadrian ne m'a pas non plus particulièrement impressionné, il trompe sa femme à la première occasion, il réagit plus comme un gamin qu'un homme, et ne démords pas de son envie de revenir dans cette ville et ce pays que je détestais (ce qui n'a pas aidé je dois dire xD).
Bon j'ai bien aimé ces capacités de Maitre de Guerre mais elles n'étaient selon moi pas assez développées. En fait on voit vraiment peu ce qu'il est capable de faire niveau stratégie, enfin ça reste vague quoi, "il a réussi et il nous a sauvé" et rien de plus. Par contre on le voit beaucoup en guerrier et la il est impressionnant mais justement, j'aurais préféré qu'on entre plus dans les détails sur le coté stratégie et moins qu'on le voit se battre à l'épée quoi. 

Je n'ai pas non plus été vraiment convaincu par les autres personnages. Les hommes sont vraiment naïfs et limités. Ils croient les gens sur parole et se font avoir beaucoup trop facilement, surtout pour les personnages au pouvoirs, que ça soit d'un coté ou de l'autre..
Sans parler de l'Ex de Kaelyn qui est vraiment caricatural au souhait dans l’excès du début à la fin. Un vrai gamin ..en fait tout les hommes de cette histoires sont de grand enfants qui pensent tout savoir et finissent par se faire avoir du premier coup.

En fait le souci c'est qu'à trop vouloir forcer sur "les femmes au pouvoir" on fini par rendre tous les hommes naïfs ou niais, excessifs ou névrosés, il n'y en a pas un qui rattrape le lot et qui est normal ou équilibré, Et pour moi ce n'est pas comme ça qu'il faut s'y prendre, c'est sur qu'en comparaison les femmes paraissent plus fortes mais au final elles ne le sont que par comparaison avec des ratés = gros fail.

Quand à la femme d'Hadrian non plus je n'ai pas réussi à avoir l'impression qu'elle était vraiment crédible. Elle a été élevé dans un pays ou les femmes ne sont que des moins que rien, elle vit dedans, elle sait qu'elle a de la chance que son mari n'a pas pris d'autres femmes/concubines pour l'instant, et pourtant quand il le fait elle s'insurge comme si c'était un crime qu'il aille avec une autre. Et elle va jusqu'au bout, elle ne pense a aucun moment aux conséquences de ses actes en pleine guerre, tant pis quoi, elle préfère voir son pays perdre et se faire massacré que d'attendre pour punir le "fautif". C'était beaucoup trop exagéré la aussi, surtout qu'on la disait intelligente et fine, et elle m'a paru tout l'inverse.

Quand au deux camp franchement même si le livre essaye de nous montrer l'absurdité de la guerre et de nous convaincre que le camp de départ sont les mauvais je n'ai pas du tout été convaincue. Non seulement le Sultanat est mal géré (par des naïfs comme je l'ai expliqué avant) mais leur façon de traiter les femmes et les esclaves ne passera jamais quoi qu'ils fassent. Du coup ça a bloqué pour moi à ce niveau, je ne comprenais pas du tout l’intérêt de nous dépeindre ce coté la comme étant les bons finalement, injustement attaqués par les mauvais.

Bon, ça ne retire pas non plus l’intérêt de l'histoire globale qui était intéressante et avec de nombreux retournements de situations. Le tout écrit avec un style très fluide et une aventure qui avance constamment et qui ne stagne jamais. Il y a un rythme dans ce livre (comme dans les autres de l'auteur pour l'instant) qui nous entraine à toujours avancer.
Quand j'ai commencé le livre je me suis fait la réflexion que ce livre ne se lisait pas, il se dévorait. 

Du coup avis plutôt mitigé. Je l'ai lu rapidement et facilement mais j'ai relevé quand même pas mal de défauts qui m'ont fait sortir du récit dont principalement un manque de crédibilité (de finesse? de développement?) dans les personnages.

14/20

Challenge :

mardi 14 février 2017

Top Ten Tuesday #23



Le Top Ten Tuesday est un rendez-vous hebdomadaire dans lequel on liste notre top 10 selon le thème littéraire prédéfini. Ce rendez-vous a initialement été créé par The Broke and the Bookish et repris en français pour une 2e éditions sur le blog Frogzine.



Le thème du jour est :


Les 10 Romances ou Histoires d'amour dont les personnages vous ont touchés





C'est un thème très large et je vais surement largement dépasser les 10 (aucune restriction) mais allons-y :


La Roue du Temps de Robert Jordan (& Brandon Sanderson)


Je ne pouvais pas passer à coté, même si les romances entre différents personnages sont nombreuses sur une saga aussi longues certaines m'ont plus touchés que d'autres. Par exemple Nynaeve et Lan, c'est du tragique tout du long mais c'est tellement beau, ou Perrin et Faile qui se perdent un moment mais finissent par se retrouver au bout d'un lot d’épreuves. J'ai aussi adoré Siuan et Gareth, ils me fesaient à la fois bien rigolé et pleurer ! Très touchants on peut le dire.



- Rhapsody et Ashe dans la Symphonie des Siècles de Elizabeth Haydon : Quel amour tragique la encore, tout les sépare et pourtant !
- Griffont et Isabel dans Le Paris des Merveilles de Pierre Pevel, en un tome ils ont réussi à me toucher, j'ai vraiment envie d'en savoir plus sur eux !
- Wax et Steris dans Fils-des-brumes de Brandon Sanderson : Quelle évolution ce couple, au début on n'y crois pas tellement Steris semble s'effacer et être froide mais au fur et à mesure elle change et notre image d'elle chance, on la découvre en fait et finalement j'ai vraiment totalement adoré leur histoire.



- Gavin et Karis dans Le Porteur de Lumière de Brent Weeks : La encore un amour contrarié, à peine retrouvé les voila à nouveau séparé et il semble que ça soit pour de bon ...
- Falcio et sa femme dans Les Manteaux de Gloire de Sebastien De Castel : Même si ce n'est une histoire qu'on ne voit qu'en flash back dans le roman elle m'a vraiment marqué, c'est après tout cette histoire qui a lancé tout le livre, tragique la encore (à croire que se sont mes préférées)
- Alec et Seregil dans Nightrunner de Lynn Flewelling : J'adore ces personnages et leur évolution !




- Cassandra et Pritkin dans Cassandra Palmer de Karen Chance : Haaa ces deux la, ils surpassent de loin le couple "officiel" du début de la série, de très loin. Cassandra ne s'en est pas encore rendu compte mais vu comme elle lui court après (au sens tout faire pour lui sauver la vie - littéralement courir dans les derniers tomes) si ils ne finissent pas ensemble je jette les livres par la fenêtre ! xD
- Kate et Curran dans Kate Daniels d'Ilona Andrews à ce niveau la j'aurais aussi pu citer Mercy et Adam de la série Mercy Thompson de Patricia Briggs, les deux couples sont vraiment au même niveau pour moi, je les adore et ils resterons parmi les top quoi qu'on en dise !
- Rogan et Nevada dans Hidden Legacy de Ilona Andrews : j'adore cette série pour l'instant, je trouve que le couple (même si ils ne sont pas encore vraiment ensemble) est tellement bien assorti et j'en attends vraiment une bonne suite !


- Charley et Reyes dans Charley Davidson de Darynda Jones : Un classement des couples ne pouvait pas se passer sans ceux la !
- Toby et Tybalt dans October Daye de Seanan McGuire : Un couple qui a très mal commencé et qui a mis vraiment du temps à se trouver mais maintenant c'est fait, c'est enfin officiel, il était temps !
- Claire et Liam dans Devil's Isle de Chloe Neill, si le couple des Vampires de Chicago n'avait pas vraiment réussi à se hisser au top parce qu'ils ne m'ont pas tant marqué que ça (je ne sais pas pourquoi pour moi au niveau romantique ils sont quand même un cran en dessous, même si j'aime beaucoup la série dans son ensemble) ceux la je les adore, en fait j'ai vraiment super adoré l'ambiance général mystérieuse de la série et les personnages ont bien fonctionné !

 
- Rose et Dimitri dans Vampire Academy de Richelle Mead : Une des rares séries de YA qui a su me convaincre sur le long terme. J'ai adoré leur histoire et son évolution au fil des tomes !
- Gin et Owen dans L'Executrice/Elemental Assassin de Jennifer Estep : J'adore ce couple, il n'est pas "je me saute dessus dés que je te vois" mais il y a un espèce de calme dans les deux qui donne un sentiment de sécurité que j'adore.
- Riley et Quinn dans Rilley Jenson de Keri Arthur : La série n'est pas forcement dans mes favorites, surtout qu'elle est très érotique (dans ces débuts) mais le couple avec Quinn m'a vraiment énormément plu, il a défié toutes les épreuve pour sortir vainqueur, chapeau.


- Gentle et Pie’oh’pah dans Imajica de Clive Barker : Pendant tout le livre Gentle recherche Judith sa femme, mais au final l'histoire la plus touchante c'est bien plus avec Pie'oh'pah !
- Il y a trois couples qui m'ont bien plus dans la Saga Vorkosigan de Lois McMaster Bujold : Cordelia et Aral, Miles et Ekaterin et finalement Cordelia et Oliver ce n'est pas le sujet principal de la saga mais ils sont fantastiques.
- Sirantha et March dans Sirantha Jax de Ann Aguirre : Cette série n'a jamais été traduite mais je l'adore, et la encore on est sur un couple tragique, la ou j'en suis dans la série ils sont séparés mais j'imagine qu'ils vont finir par se retrouver !


- Zarek et Astrid dans Dark-Hunters de Sherrilyn Kenyon : Il y a de nombreux autres couples que j'ai adoré dans cette série mais ceux la sont mes préférés !
- Merry & Doyle et Frost dans Merry Gentry de Laurell K. Hamilton : On peut dire de nombreuses choses que cette série mais sur le long terme l'amour de Merry pour ces deux hommes m'a vraiment touché !
- Mercy et Riley dans Psi-Changeling de Nalini Singh : Le lien entre les DarkRiver et les SnowDancer, ce couple est mon préféré dans cette série, même si certains autres ne sont vraiment pas loin du tout car j'ai adoré tous les couples en fait :p


- Simon et Daphné dans La Chronique des Bridgerton de Julia Quinn : Cette saga est vraiment bien et ce premier tome un des meilleurs !
- Linnet et Piers dans Il était une fois de Eloise James : Ce tome est mon préféré de la série, j'ai adoré la façon dont Piers s'ouvre progressivement, et j'adore ce personnage en général.
- Reginald et Alys dans Le Libertin Repenti de Mary Jo Putney : Malgré tout leurs problèmes respectifs ces deux personnages blessés par la vie vont se rapprocher et finir par faire cause commune, une belle réussite ce livre !


- Avery et Cameron dans Jeu de Patience de Jennifer L. Armentrout : J'ai totalement adoré ce tome, et ce couple, meme si il est un peu trop idéal, il représente la perfection quoi !
- Sakura et Shaolan dans Tsubasa Chronicle de Clamp : Haaa, le romantisme à son maximum dans cette série, j'ai totalement adoré !
- Tohru et Kyô dans Fruits Basket de Natsuki Takaya : Il leur faudra du temps pour briser la malédiction mais ce couple et toute l'histoire général a réussi à me faire pleurer à de nombreuses reprise durant tout les tomes !