vendredi 17 novembre 2017

Infinity Blade de Brandon Sanderson






Année de sortie : 2014
Éditeur : Panini
Nombre de pages : 480
Genre : Fantasy - Science-Fiction





Mon avis

Ce livre est en fait une intégrale de 2 Novella d'environ 200 pages basé sur des jeux vidéos du même nom.
N'ayant jamais joué ni même entendu parler de ces jeux, je ne pourrais évidemment pas comparer les deux ni vous donner des informations à leur sujet.

La première histoire se déroule entre le premier jeu et le second, et la seconde après le second jeu. Et si on peut parfaitement lire la première sans rien connaitre au jeu, il faut mieux cependant se renseigner car la seconde commence directement à la fin du second jeu. (Pour ma part j'ai trouvé l'explication dans les chroniques des lecteurs sur goodreads)
J'ai trouvé l'univers assez original avec ce monde post apocalyptique ou la technologie est devenue de la magie et ou certaines personnes sont devenus des immortels grâce à elle et s'en servent pour régner sur les autres humains.
Les deux histoires sont vraiment très différentes et je vais donc vous les chroniquer indépendamment.

La première Novella, L’Éveil nous introduit l'univers. Nous suivons Siris, un jeune homme qu'on a caché et entrainé toute sa vie dans le but d'essayer de combattre le Dieu Roi, qui règne sur les terre de main de maitre, pour libérer son peuple. C'est une sorte de mission sacrée pour sa famille qui envoie un jeune homme à chaque génération depuis des centaines d'années pour tenter le coup.

Mais voila il se trouve que Siris pour la première fois a réussi son coup, il l'a vaincu et récupéré son épée sacrée l'Infinity Blade. Pensant être libéré de sa charge Siris reviens à son village mais loin d'être bien accueilli les villageois prennent peur des représailles et le bannissent de leur terres.

C'est la le commencement de son histoire en fait car il va devoir survivre dans ce monde ou maintenant il est dans la cours des grands. Tout le monde sait qu'il a vaincu le Dieu Roi, et grâce à une jeune femme rencontrée en chemin il fini par trouver un but : partir à la recherche du Forgeron des Secrets, un être mystique qui aurait forgé l'Infinity Blade ...

C'est difficile de faire un résumé de cette histoire parce qu'en fait on ne suis pas que le point de vue de Siris et donc en tant que lecteur on a connaissance de bien d'autres fait qui viennent compléter le tableau et le rendent bien plus intéressant en terme de suspense.
En gros toute cette histoire est en fait l'introduction au monde.

Au début Siris est un homme naïf au possible, et c'est logique vu qu'il ne connait rien au monde, il découvre donc petit à petit ce qu'il se passe vraiment derrière et c'est la que ça devient intéressant. Le monde aussi semble assez simple et c'était un plaisir de le voir s'épaissir au fur et à mesure.
Ce tome pourrait limite se résumé en un voyage dans un mon post apocalyptique fantasy du coup c'est vrai que ce n'est pas un texte regorgeant d'action mais plus sur l'ambiance et le mystère.

J'ai bien aimé cette découverte, on sent bien qu'il y a bien plus de choses au delà, surement dans les jeux eux même mais c'est tout à fait lisible indépendamment. Il nous donne assurément envie d'en savoir plus.

La seconde Novella, Rédemption, continue l'histoire tout en nous donnant un tout nouveau background à l'univers. Par conte pour celle ci il faut mieux avoir joué au second jeu vidéo pour comprendre car on n'a aucune explication sur le point de départ qui est en fait l'histoire du jeu.
Pour ceux qui n'y ont pas joué c'est donc un départ vraiment bizarre mais qu'on comprends quand même vu que la situation concerne des personnages qu'on connaissait déjà.
Ce point ne m'a pas vraiment dérangé, mais c'est vrai qu'on aurait vraiment apprécié d'avoir un synopsis du jeu pour comprendre vraiment pourquoi cette histoire commence de cette façon !

Malgré tout j'avoue que j'ai tout de même préféré cette novella à la première. C'est surtout du au fait qu'on a plein d'explications sur le background du monde et sur les différents personnages. En fait on s'aperçoit qu'on n'avait vraiment qu’effleuré  jusqu'ici. Du coup on est ici totalement plus dans de la science-fiction, le coté fantasy du début ayant totalement disparu.

On entre enfin dans le vif du sujet et cette fois ci l'action ne manque pas. 
J'ai bien aimé l’ambiguïté des personnages, même Siris est lui même on peut difficilement le qualifier de "gentil".

J'ai vraiment bien aimé le fait qu'on découvre le monde couche après couche et pour une fois j'ai vraiment bien aimé les flash back. En fait je pense que pour une personne curieuse comme moi ce genre d'intrigue marche à merveille. Du coup je me suis prise au jeu (haha, jeu de mot xD) et je voulais vraiment en savoir plus tout au long de l'histoire.


Au final je dirais que si ces histoires peuvent être lu indépendamment du jeu (partiellement pour la seconde), ce n'est évidemment pas fait pour à la base. Il manque donc surement pas mal de points que je n'ai pas vraiment pu comprendre du au fait que je n'y ai jamais joué.
Néanmoins j'ai bien aimé ma lecture et ma découverte. Et je dois dire que j'aurais bien aimé jouer aux jeu maintenant que je connais l'univers !

16/20

jeudi 16 novembre 2017

Charley Davidson, tome 12: The Trouble with Twelfth Grave de Darynda Jones






Année de sortie : 2017
Éditeur : Piatkus
Nombre de pages : 352
Genre : Urban fantasy
 
 
 
 
(Attention, le résumé parle de certains événements de la fin du tome précédent, donc il y a forcement du spoil si vous ne l'avez pas lu)

Mon avis :  

J'ai adoré ce tome, encore une fois on est totalement dans l'intrigue principale de la série tout en ayant quand même une petite enquête comme on les aime.
Je suis toujours la sortie de cette série en Vo car je n'ai pas envie d'attente qu'il sorte en VF, et je ne le regrette pas du tout. D'autant plus que la fin du tome précédent nous avait laissé vraiment dans l'expectative et donc je me suis ruée sur ce tome dés sa sortie.

Ce tome commence exactement la ou le précédent nous avait laissé, Charley a échoué à faire revenir Reyes du monde prison, et quand celui ci arrive à s'en échapper de lui même, il a changé et pas en bien. Quelques temps après une série de meurtres horribles et mystérieux commence à arriver et Charley commence à penser qu'ils ont peut être un lien avec les événements d'avant. On a aussi Amber et Quentin qui commencent une agence de détectives amateur, bien entendu les anges continuent à surveiller Charley. Ubie et les autres personnages secondaire continuent à la soutenir, surtout que la pauvre Charley ne peux plus dormir parce que Reyes envahi ses rêves comme avant mais de façon bien différente ...

On sent vraiment que la fin est proche dans ce tome, ce qui est tout à fait logique vu que c'est normalement l'avant dernier. Par contre je n'ai toujours aucune véritable idée de comment ça va se finir, tout est un peu nébuleux dans mon esprit. Mon souci a été ici qu'à un moment donné dans le livre ils trouvent un conte pour enfant qui raconte l'histoire de Charley (enfin celle de sa déesse) dont on était censé connaitre une bonne partie. Mais moi en dehors de certains points bien précis qui étaient limite des détails je n'ai rien compris !
Je ne sais pas si c'est le fait de ne jamais les avoir relu (et donc d'avoir oublié depuis le temps) qui m'a provoqué cette incompréhension ou si c'était voulu mais ça m'a bien déstabilisé. J'avais l'impression d'avoir loupé un volume et d'être larguée. Du coup je me demande si il faudrait pas mieux que je les relise justement avant l'arrivée du tout dernier histoire de voir si je peux éclaircir ce point.

Bon je vous rassure c'était vraiment très localisé, et ce n'était pas non plus important pour l'histoire principale de ce tome ci.

Les enjeux de ce tome sont vraiment très élevé et l'auteur continue à nous donner une Charley au top de sa forme malgré le manque de sommeil. L'intrigue va à toute allure sans nous laisser le temps de respirer. Comme d'habitude Charley a toujours un temps d'avance sur nous sans même qu'on le remarque elle avait vu les choses. On sent monter la tension petit à petit et on se laisse totalement embarquer dans l'histoire.

Je dois dire que j'ai vraiment super accroché à ce tome et même en comptant le passage ou je me suis perdue, c'est sans doute un de mes tomes préféré !
Un valeur sure, toujours aussi excellent et un moment de bonne humeur !

17/20

mercredi 15 novembre 2017

InCryptid, book 5: Chaos Choreography de Seanan McGuire






Année de sortie : 2016
Éditeur : DAW
Nombre de pages : 368
Genre : Urban fantasy




Mon avis

Un cinquième tome qui a vraiment réussi à me remettre dans les rails de la série, je suis motivée comme jamais à continuer.
Dans ce tome nous revenons sur Verity, que nous avions suivi lors des deux premiers tomes de la série.

Verity avait définitivement abandonné la danse au profil de son travail dans la branche familiale en tant que cryptozoologiste. Mais quand le producteur du show "Dance or Die", auquel elle avait participé il y a quelques années lors de ses heures de gloire, l'appelle en la suppliant presque de revenir pour une saison qui regroupe tout les anciens gagnants des saisons précédentes, elle ne peux pas refuser.
Alors qu'elle est vraiment prise dans le tournois et les problèmes de danse, elle découvre par hasard que le titre du show est en fait bien plus littéral qu'elle se l'imaginait ... et que tous les éliminés son en fait morts, sacrifiés dans un rituel magique. Elle décide de mener à bien cette enquête quitte à ne plus se concentrer autant sur sa danse.

J'ai été ravie de suivre à nouveau Verity. Bon Alex n'était pas mal mais je ne sais pas pourquoi il m'a beaucoup moins marqué et du coup j'avais plus de mal à avancer sur ses tomes. 
Ce tome met une bonne conclusion au questionnement de Verity sur son futur. Même si jusqu'ici elle c'était résigné au fait d'être cryptozoologiste, ce n'était pas vraiment de gaieté de cœur, du coup ça fait plaisir de la voir être à la fois la danseuse et la cryptozoologiste et de comparer les deux. Surtout que maintenant elle sait que sa décision est prise parce qu'elle aime vraiment ça et il n'y a plus de coté contraint et forcé en jeu.

Par contre j'avoue que j'aurais aimé un peu plus de Dominic même si il est bien présent dans la dernière partie du livre. Les souris Aeslin sont toujours aussi excellentes, on découvre de nouvelles variétés de monstres qui m'étaient totalement inconnues avant par exemple des Ukumani qui sont des espèce de métamorphes poissons qui vivent près d'Hawaï, bref ce coté la était vraiment super sympa.

Ce que j'ai aimé avant tout c'est vraiment l'enquête. Le rythme était excellent, entre le concours de danse et les moments ou Verity traque le tueur, ça allait vraiment à 100 à l'heure. Et j'étais vraiment bien prise dedans, j'ai eu du mal à lâcher le livre pour aller me couche.

Au final un tome que j'ai adoré, peut être même mon préféré de la série jusqu'ici. Je sais que sur le prochain on change encore de personnage et j'ai vraiment hâte de découvrir la troisième soeur de la famille vu tout ce qu'on a appris sur celle avant !

17/20

mardi 14 novembre 2017

La Ballade de Pern, tome 12 : La Chute des fils de Anne McCaffrey






Titre original : The Chronicles of Pern: First Fall
Année de sortie : 2001
Éditeur : Pocket
Nombre de pages : 281
Genre : Science-fiction




Mon avis :

Ce tome est en fait un recueil de nouvelles se déroulant dans le tout début de l'univers de Pern.

Il contient :
- Première reconnaissance : P.E.R.N. (#0.5), traduction de The Survey: P.E.R.N. (1993)
- La Cloche des Dauphins (#1.1), traduction de The Dolphins' Bell (1993)
- Le Fort de Red Hanrahan (#1.2), traduction de The Ford of Red Hanrahan (1993)
- Le Deuxième Weyr (#1.3), traduction de The Second Weyr (1993)
- Mission sauvetage (#1.4), traduction de Rescue Run (1991)

La première nouvelle se déroule donc avant l'Aube des dragons alors que les secondes se déroulent après. Chacune nous raconte les tout début de l'arrivée des hommes et l’expansion sur la planète.

Les nouvelles :
Première reconnaissance : P.E.R.N. : Une nouvelle très courte qui est la pour nous fait découvrir d’où viens le mot "Pern". Du coup c'est vrai qu'on se demande quel sont les autres acronymes et combien d'autres PERN sont dispersées dans l'univers. On remarque aussi que pour des raisons de budget les explorateurs passent juste à coté de découvrir le vrai danger mais ils ne cherchent pas à en savoir plus, dommage pour la suite. 

La Cloche des Dauphins : Ou on découvre pour la première fois les fameux dauphins. Cette nouvelle me donne vraiment envie d'en savoir plus sur eux, et donc de lire le tome suivant. La relation entre humains et dauphins n'est peut être pas aussi forte que celles avec les dragons mais elle reste puissante et c'est fascinant.
L'histoire est celle de l'évacuation brutale et rapide du continent à cause de l'éruption d'un volcan. On avait déjà eu l'info dans les tomes précédents mais c'était bien mieux de la vivre en direct. Surtout vu la façon dont ça c'est déroulé et le rôle des dauphins dedans !
Mais sinon en dehors de ça j'avoue que ce n'était pas mon histoire préférée.

Le Fort de Red Hanrahan : Je ne vous dévoilerais pas la chute de cette nouvelle parce que je trouve que c'est mieux de découvrir comme je l'ai fais que de le savoir dés le départ. J'ai vraiment adoré cette nouvelle. On nous raconte la surpopulation du à l'évacuation et les problèmes que ça pose un peu partout. En fait cette nouvelle est vraiment au centre de plein de sujets importants pour le futur de Pern, notamment le système des placement d'enfants.
L'histoire suis Red Hanrahan qui pars pour créer son propre fort, malgré tout les soucis sur la route.
Et quand la chute arrive et qu'on comprends ce que c'était, c'est génial.
Le Deuxième Weyr : Encore une nouvelle vraiment excellente, qui raconte cette fois ci pourquoi et comment est créer le second Weyr, parce que celui de Fort est bien trop plein et que ça provoque pas mal de problèmes notamment à cause de la surpopulation de reines.
C'est mon histoire préférée des cinq, je me suis vraiment bien attaché aux personnages et j'ai adoré la fin. C'était vraiment l'histoire la plus complète et celle qui tiens le mieux individuellement.
L'élément important de l'histoire et la façon dont sont finalement choisis les chef de Weyrs, méthode qui persistera jusqu'au bout.
En tout cas une vrai réussite !

Mission sauvetage : C'est la nouvelle que j'ai le moins aimé. Mais c'est surtout qu'on suis un personnage exécrable de l'Aube des dragons, à savoir le lâche Ted Tubberman, celui qui avait envoyé le signal de détresse sans l'avis de personne et qui voulait devenir riche grâce aux diamants présents sur la planète tout en revenant à la vie civilisée ensuite.
Nous voyons donc l'équipe chargée d'aller voir pourquoi ce signal a été lancé et qui découvre à son tour les fils et les dommages qu'ils ont provoqués sur la planète. Ted les embobine pour leur faire croire que lui et sa famille sont les derniers survivants ...
Même si j'ai eu pitié de la famille en question (surtout vu les soupçons sur qui est le père des enfants de ses filles), j'avoue que ça ne donne pas du tout envie de les apprécier vu tout ce qu'ils mettent en place pour favoriser leur richesses au détriment des humains et en mettant tout le monde en danger.
Bref, pas une réussite même si j'étais contente quand même d'avoir le fin mot de l'histoire !

Au final un recueil de nouvelles plutôt très sympa si on exclu la dernière nouvelle. Deux des nouvelles ont quasiment été des coups de coeur et m'ont vraiment bien plus. Je considère que c'est une réussite.

16.5/20

lundi 13 novembre 2017

C'est lundi... que lisez-vous? #95


Rendez-vous initié par Mallou qui s'est inspirée de It's Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a World of Books. Galleane repris la relève depuis.


On répond comme chaque Lundi à trois petites questions :
1. Qu'ai-je lu la semaine passée ?
2. Que suis-je en train de lire en ce moment?
3. Que vais-je lire ensuite ? 
 
 Qu'ai-je lu la semaine passée ?
 
 


Ne prenez pas peur, je n'ai pas lu 8 romans dans la semaine. En fait 4 sont des Novella (roman court, entre 70 et 200 pages environ) ce qui fait d'un coup moins de pages :P

J'ai bien aimé Défiant, un bon tome dans la série, mais par conte La v
allée de la peur m'a déçue, j'ai trouvé l'intrigue trop simple et la seconde partie n'avait pas grand intérêt.
Par contre La mort à ses raisons était vraiment très sympa, meilleurs que le premier.
Quand à The Thief il était vraiment aussi sympa que le premier de la série, j'ai adoré.
J'ai eu plus de mal à commencer La renégate et j'ai trouvé les changements très rapides de point de vue un peu fatiguant, mais le tome était quand même très sympa.
J'ai lu ensuite All systems red que j'ai vraiment bien aimé grâce à son personnage principal. J'ai aussi vraiment bien apprécié Conflict of honors, une très bonne surprise.
Et je fini la semaine avec The Black Tides of Heaven un texte très poétique et sympa malgré une narration un peu difficile.

 Que suis-je en train de lire en ce moment ?

Un livre que j'ai longtemps repoussé mais que je dois lire pour un challenge alors on s'y met !
 Que vais-je lire ensuite ?
 
 
Encore une fois je prévois beaucoup mais vu qu'il y a encore 2 Novellas dans le lot, ça devrait passer sans problème normalement =)
A cela on rajoute une LC encore non définie avec Althea qui sera décidée en cours de semaine ^^
 
Et vous, que lisez vous?

vendredi 10 novembre 2017

Meurtres en majuscules de Sophie Hannah





Titre original : The Monogram Murders
Série : Les nouvelles enquêtes d'Hercule Poirot
Année de sortie : 397
Éditeur : Éditions du Masque
Nombre de pages : 352
Genre : Policier




Résumé

Et dire que Hercule Poirot voulait prendre des vacances pour reposer ses petites cellules grises en surchauffe ! Pour cela, au lieu de prendre le large, il choisit de se réfugier incognito dans une pension londonienne. Et voici que l’aventure frappe à sa porte, alors qu’il souhaitait se mettre au vert.
Trois cadavres, le même jour, dans le même hôtel, dans trois chambres différentes, assassinés de la même façon et retrouvés avec un bouton de manchette dans la bouche ! C'est trop tentant pour Hercule Poirot, qui s'immisce joyeusement dans l'enquête de l'inspecteur Catchpool... à la grande joie de ce dernier.

Mon avis

Une lecture très agréable.

Bon, on n'est pas du niveau des meilleurs Agatha Christie parce que de toute façon le fait d'introduire un nouveau personnage comme narrateur change tout au ton de la série.
Mais pour moi c'est tout de même réussi parce que l'ambiance à réussi à me faire voyager dans le temps et à me rappeler avec nostalgie l'époque ou je dévorais les livres de la grande dame.

J'ai apprécié en fait que le ton soit différent. Ça donne l'impression que l'auteur ne cherche pas à juste copier Agatha Christie, mais à raconter de nouvelles enquêtes à sa sauce. 
On a vraiment tous les éléments d'un bon mystère. On se pose plein de questions, les idées fusent dans tous les sens et l'intrigue est suffisamment complexe pour nous tenir jusqu'au bout.

Pour ce qui est du personnage que nous introduit Sophie Hannah, il s'agit de l'inspecteur Catchpool. C'est un tout jeune inspecteur, à la fois plein de certitudes bien encrées sur ce qui est bien ou pas, pas du tout sur de lui au niveau de l'enquête car il est totalement perdu. Il a quand même de bonnes idées de temps en temps. Il est très porté sur les bonnes manières et pour lui c'est même plus important que tout.
Du coup aussi on a sa vision de Poirot, ce n'est pas forcement exactement l'image qu'on pouvait en avoir nous auparavant. Par exemple il est assez souvent énervé par le pointillisme de Poirot, et il est du genre bavard ce qui fait qu'il y a aussi beaucoup de dialogues. Par exemple ils se disputent pendant des pages sur l’intérêt ou pas de tel ou tel indice et sur toutes les possibilités que ça implique.

Le différence du coup c'est qu'on a plus l'impression d'avancer et d'être actif dans l'enquête que dans les livres originaux ou on finissait la plupart du temps à attendre les conclusions de Poirot parce qu'on était totalement perdu et qu'on n'avait aucune idée de la solution. 

Bon après tout n'est pas parfait. Déjà ça m'a un peu énervé que Catchpool mette toujours les interrogations de Poirot en doute, comme si il avait la science infuse. Bon après c'est à maitre sur l'assurance de la jeunesse, d'ailleurs on le voit un peu évoluer au fur et à mesure qu'il se rend compte qu'il a tort. Et ensuite le rythme de l'enquête était différent d'un Agatha Christie. Dans le sens déjà ou on prends le crime déjà commis dés le tout début. On n'a pas toute la présentation des personnages qu'on avait l'habitude de voir, et ça change pas mal de choses finalement. 
J'ai aussi été un chouilla déçue par la toute fin, j'avais un peu envie de dire "tout ça pour ça". Mais bon je n'avais pas deviné la fin donc c'est déjà pas mal.

Un lecture plaisante, qui m'a fait passer un bon moment mais pas sans défauts pour ce premier tome. Je suis quand même optimiste pour la suite et je suis sure que l'auteur saura tirer son épingle du jeu pour les suivants.

16/20

jeudi 9 novembre 2017

Siobhan Quinn, book1: Blood Oranges de Kathleen Tierney






Année de sortie : 2013
Éditeur : Roc
Nombre de pages : 253
Genre : Urban fantasy / Horreur





Mon avis

Siobhan est une ancienne fugueuse qui vit toujours dans la rue. Elle est accro à le drogue et elle a trouvé un protecteur il y a quelques années qui est en fait un vampire et qui la paye pour faire semblant d'être sa tueuse après qu'elle ai par accident tué deux vampires lors qu'elle avait 17 ans. Mais un jour alors qu'elle est sur la trace d'un garou qui s'amuse à pendre ses victimes, intestins à l'air, dans les arbres, celui ci la mord. Elle est sauvée par une autre vampire et qui la transforme contre son gré.
Elle troque donc une addiction pour une autre, celle du sang. Elle décide donc d'aller enquêter voir si l'incident qui a déclenché cet état de fait était bien un hasard ou si on l'a menée vers cette voie depuis le début ...

L'ambiance de ce livre est vraiment super, je mettrais facilement un 10/10 pour le coté sombre, trash et gore.  On est vraiment dedans, et l'héroïne est dans la merde jusqu'au cou, et pas qu'au sens figuré.

J'ai trouvé que l'intrigue était un peu légère. Déjà pour qu'elle commence il a fallu attendre les 60% du livre facilement. En fait tout le début est juste Siobhan qui se présente et qui nous raconte sa vie au jour le jour, son adaptation à sa nouvelle condition ...  
Donc j'avoue que je me suis un peu ennuyée dans les passages du milieu du livre.

Et ensuite j'ai trouvé que ça manquait de motivation. Dans le sens ou, au début, Siobhan suis la piste ... juste parce qu'elle le peut? Parce qu'elle s'ennuie? Par curiosité? Un peu des 3, j'imagine. Mais pour moi c'est un peu léger comme motivation pour se lancer dans une vendetta digne de Kill Bill version gore (mais moins violent).

Pour ce qui est du style la aussi je dois vous prévenir. Déjà le personnage principal raconte son histoire, donc il parle au lecteur à certains moment, du genre "ha je crois que j'ai oublié de vous parler de ..." . Et comme je l'ai dis c'est une fille qui a arrêté l'école à 12 ans et qui a vécu toute sa vie dans la rue, du coup le langage et le vocabulaire sont ce qu'ils sont. Et elle écrit comme elle parle, vraiment comme si elle était en train de nous raconter son histoire à l'oral, du coup ce n'est absolument pas littéraire comme texte.

Mais ce qui est bien c'est que ce n'est pas difficile à lire, il n'y a pas d'abréviation à tout les mots ou d'argot, non c'est très lisible finalement malgré tout. Par contre la narration est très ... hachurée, elle nous raconte une scène puis ensuite y revient pour nous expliquer qu'elle nous a mentit, ou qu'elle a oublié des détails, ou elle en reparle des pages après pour encore compléter etc ... des fois ce n'est pas franchement facile à suivre.

Bref, si vous voulez un livre avec un personnage principal un peu paumé dans un monde brutal ou vous trouvez des morceaux de cadavre mâchouillés dans toutes les pages et un univers avec de vrai monstres à tout les coins de rue, et que vous n'avez pas peur d'un style oral, foncez, ce livre est pour vous.
Mais si vous êtes plus intrigue bien structuré, retournements de situation, style évolué ... vous vous sentirez un peu mis de coté ici.

15.5/20