lundi 15 janvier 2018

C'est lundi... que lisez-vous? #103

Rendez-vous initié par Mallou qui s'est inspirée de It's Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a World of Books. Galleane repris la relève depuis.


On répond comme chaque lundi à trois petites questions :
1. Qu'ai-je lu la semaine passée ?
2. Que suis-je en train de lire en ce moment?
3. Que vais-je lire ensuite ? 
 
 
 Qu'ai-je lu la semaine passée ?
 



J'ai commencé la semaine en terminant The Facefackers Game que j'ai trouvé vraiment très sympa. Ensuite j'ai lu Les Quinze première vies d'Harry August qui malgré une narration éparpillée m'a beaucoup plus. Suivi des trois semaines avec Lady X qui n'est pas mon préféré dans la série mais que j'ai quand même bien apprécié. Les Furies de L'Academ a été la meilleur surprise de la semaine, surprise surtout grâce à ma vitesse de lecture et le fait que j'ai pu l'apprécier même 8 ans après avoir lu le tome précédent. Hungry Ghosts est le tome que j'aime le moins dans cette série pour l'instant mais je l'ai tout de même bien apprécié. Seeker a été aussi une très bonne lecture, je l'ai trouvé meilleur que le précédent même si le sujet était moins passionnant. Les fiancés de l'hiver a été une bonne découverte, le monde est magique et l'intrigue classique. J'ai été déçue par contre par le crime du golf qui était trop simple et rapide pour un Agatha Christie. Et finalement Le Flambeur, une relecture sympa mais sans gros plus.

 
Que suis-je en train de lire en ce moment ?
 
 
Je viens de le commencer et j'ai hâte d'avancer !
 
 Que vais-je lire ensuite ?
 
 


Une bonne semaine de prévue variée et avec de belles découvertes j'espère ^^
 

Et vous, que lisez vous?

samedi 13 janvier 2018

La Compagnie des Glaces, tome 01 de Georges-Jean Arnaud






Année de sortie : 1980
Éditeur : French Pulp
Nombre de pages : 220
Genre : Science -fiction




Mon avis :

Si j'ai bien aimé l'intrique et le monde et leurs mystères, j'avoue avoir été un peu embêtée par le coté sexuel un peu trop présent à mon gout et pas toujours très justifié.

Lien Rag est un glaciologue. Il se retrouve sans s'en rendre compte embarqué dans une conspiration politique et va devoir tirer son épingle du jeu sans y laisser sa peau. Il pourra compter pour l'aider sur la belle Floa, la fille du gouverneur.

On est dans un monde post-apocalyptique ou la neige à tout recouvert. Les derniers humains vivent dans des trains, quasiment constamment en mouvement, se regroupant en villes temporaires qui occupent des centaines de voies de large. En fait dans la zone la plus peuplée, tout est quasiment entièrement recouvert de voies, on y trouve des casino ou des palaces qui roulent sur 15 voies à la fois. On y retrouve aussi beaucoup de militaire parce que la guerre fait rage et on se bat pour gagner quelques mètres face à une autre compagnie. Et il y a aussi les hommes roux, qui sont des espèces de barbares qui ne craignent pas le froid et qui vivent quasiment nus à l'extérieur des villes humaines, en recevant de la nourriture en échange de leur travail de dégagement de la neige qui s'accumule sur les dômes.

Franchement j'ai vraiment aimé l'ingéniosité et de l'imagination de l'auteur sur ce premier tome. J'avoue que dans les premières pages j'avais un peu de mal à m'imaginer le monde mais c'était juste parce que je n'imaginais pas du tout le coté immense de ce sol recouvert de voies de chemin de fer. Mais une fois que j'ai réalisé ça j'ai été vraiment agréablement surprise par le nombre de détails cohérents qu'il contenait.

C'est un livre court mais qui est une bonne introduction du monde, en fait il arrive à nous poser tous les différents points qui servirons surement d'intrigue plus tard, entre la politique de la compagnie, les différentes faction politiques, la guerre, les hommes roux ...
L'intrigue est bien menée, elle reste mystérieuse et il y a encore pas mal de points qu'il nous reste à explorer (ce qui est logique vu la longueur de la série).

Après le style est assez simple, rien de bien littéraire, c'est sur. Mais ça reste tout à fait agréable à lire en lecture rapide. Le seul point qui m'a un peu dérangé était le coté sexuel qui revient tout le long du livre. Non pas des scènes de popotin, pas du tout, il n'y en a d'ailleurs aucune tout du long, elles ne sont que suggérées. En fait c'est plus a l'image de la liberté sexuelle des années 70. J'ai trouvé le ton de ces passages un peu vulgaire car ils ne sont la que pour choquer et appuyer sur le coté "sauvage" des hommes roux et de certains membres de l'aristocratie. (mais y avait-il besoin de nous rappeler toutes les 30 pages la taille du membre des hommes roux? je ne crois pas)

Néanmoins malgré tout j'ai bien apprécié ma lecture, l'intrigue m'a plu et m'a donné envie d'en savoir plus. Donc je lirais sans doute la suite !

15/20

vendredi 12 janvier 2018

InCryptid, book 6: Magic for Nothing de Seanan McGuire






Année de sortie : 2017
Éditeur : Daw
Nombre de pages : 368
Genre : Urban fantasy





Mon avis :

Un super tome, sans doute mon préféré dans la série depuis le début.

Nous changeons de point de vue sur ce tome pour enfin passer à la dernière des enfants : Antimony.
Suite aux événements du tome précédent, les Price ont besoin de savoir ce que va faire le Covenant of St. George et donc ils décident d'y infiltrer la jeune fille, qui est la seule qui n'a pas le physique particulier des Price.
Elle se retrouve donc a suivre la formation d'intégration à l'organisation secrète. Mais c'était le mauvais moment car ses pouvoirs de pyromancie n'en font qu'à leur tête et la voila avec la menace de mettre le feu à tout ce qu'elle touche ...

Ça a vraiment été un plaisir de rencontrer enfin Antimony, après toutes les descriptions que son frère et sa sœur nous en ont fait. Elle était toujours représenté comme excentrique et dangereuse et effectivement, elle l'est.
C'est un personnage fort, elle éclipse Verity je trouve. Entêtée, c'est une guerrière dans tout les sens du terme, d'autant plus que sa formation dans un cirque l'aide. Elle est aussi vraiment super drôle et m'a souvent fait éclater de rire.

Mais elle n'est pas non plus que ça. J'aime bien ses avis bien marqués sur les autres personnages, par exemple elle n'arrête pas de se plaindre que Verity est égoïste depuis le début. Mais en fait elle se sent un peu le vilain petit canard de sa famille et elle est en colère pour ça. Elle ne s’intègre pas bien. Elle est surtout en colère parce qu'elle pense que sa famille l'a envoyé dans le convenant parce qu'elle est la seule à ne servir à rien et donc qu'ils peuvent se permettre de la perdre. On la sent qui s'éloigne de sa famille petit à petit en fait. Pour l'instant sur ce tome ce n'est pas très important dans l'histoire mais j'imagine bien cet élément devenir le centre pour plus tard.
Du coup ça donne une certaine profondeur à son personnage que j'ai vraiment hâte de voir évoluer.

Cette série est toujours aussi intéressante par son lot de créatures bizarre et inhabituelles qu'on découvre tout du long. Le coté Cryptozoologiste est toujours aussi fun et tout ce qui va avec.
L'intrigue est toujours sur un rythme rapide, avec plein de retournements de situations. J'ai aussi apprécié le coté Convenant et la découverte de ceux qui sont nos ennemis depuis toujours.

La fin ouvre la voie à un changement et j'ai vraiment hâte que le suivant sorte !

17/20

Mes avis sur : le Tome 1, le Tome 2, le Tome 4, le Tome 5

mercredi 10 janvier 2018

Rolling in the deep de Mira Grant







Année de sortie : 2015
Éditeur : Subterranean Press
Nombre de pages : 123
Genre : Horreur





Mon avis :

Une bonne petite découverte, malgré son peu de pages cette novella met vraiment dans l'ambiance et nous promet du bon pour la suite. On est clairement loin de ma zone de confort mais j'ai quand même bien apprécié ma lecture.

La chaîne de TV Imagine Network qui veut donner un coup de boost à son audience, décide de se lancer dans la production d'un docu-fiction qui sera diffusé comme un film et qui aura comme sujet l’existence (ou pas) des sirènes.
Et voici donc 200 personnes, techniciens, acteurs, scientifiques, artistes, producteurs à bord de l'Atargatis (ainsi que l'équipage du vaisseau), en partance pour la Fosse des Mariannes !
Mais 6 semaines après le vaisseau est trouvé dérivant hors de la zone, avec plus une seule personne à son bord, et des traces de luttes et de sang de partout ...
Les seuls témoins sont les diverses caméra qui ont filmé tout et rien sous divers angles jusqu'à 24h après la disparition de tout le monde.
Mais personne n'a vraiment cru ce qu'ont montré les images trouvées tellement elles paraissaient inimaginables, ça sentait trop le fake imaginé par la chaine en question ...

Nous suivons donc l'équipe de tournage dans sa vie de tous les jours à bord du bateau, des guéguerres entre les acteurs, aux expériences que veulent réaliser les scientifiques sur place ou aux répétions prévues. Jusqu'au moment ou tout dérape ...

Je ne peux pas trop vous en dire plus car c'est un texte vraiment court et on arrive vite au spoil.

Au niveau du rythme c'est vrai qu'il est assez lent sur la grande majorité de la novella mais en fait ça convient très bien pour ce genre de livres fantastique car on est vraiment mit dans l'ambiance et la tension monte au fur et à mesure que la deadline se rapproche. 

Par contre une fois que tout démarre c'était vraiment effrayant. J'en ai eu des frissons et je devais régulièrement prendre des petites pauses parce que je suis vraiment très sensible à ce genre et donc que je stress très rapidement. On est totalement dans de l'horreur sur cette dernière partie.
Et le final ! Waou, ça me donne trop envie d'en savoir plus !

Du coup on peut vraiment dire que je suis loin de ma zone de confort mais j'ai quand même vraiment bien apprécié cette histoire. La révélation finale me donne envie d'en savoir plus et de prendre le premier tome qui raconte la suite de cette histoire et ses conséquences mais j'ai vraiment peur d'être trop stressée et de ne pas pouvoir le terminer. Du coup c'est encore un peu en suspend.

Mais dans l'ensemble j'ai quand même bien apprécié cette novella qui met tout en place pour la suite, ce n'est que le début mais un début mouvementé et effrayant !

16/20

mardi 9 janvier 2018

Le sang des princes, tome 2 : L'éveil des réprouvés de Romain Delplancq






Année de sortie : 2017
Éditeur : L'Homme Sans Nom
Nombre de pages : 525
Genre : Fantasy




Mon avis :

J'ai vraiment été agréablement surpris par ce second tome. Il est pour moi bien meilleur que le premier et il conclu la série de façon vraiment satisfaisante.

Pour remettre le livre dans son contexte :
On est dans un monde ou il existe la magie mais elle est interdite dans les terres ou à lieu l'action, bannie et ces utilisateurs ne peuvent pas entrer sans un collier qui leur tranche la gorge si ils émettent le moindre son.
C'est un peu un pays d'inspiration italienne, avec des familles ou des clans qui dirigent des morceaux du pays plus un roi au dessus. La particularité c'est qu'il existe des nomades qui sont de type forains, appelés Austrois, et qui sont les artistes du monde. Ils voyagent d'un endroit à un autre pour faire des spectacles (chant, théâtre, opéra, orchestres, feu d'artifices ...) et gagner leurs vie comme ça, les plus célèbres étant bien sur payés par les nobles.
Et ces nomades ont le secret des Tenseurs. C'est une technologie qui leur permet d'animer des automates (via la tension). Ils en gardent le secret depuis des générations. Imaginez le type de machine de Léonard de Vinci pour le coté visuel. Et elles sont très puissantes et très évoluées pour plein d'usages différents, pas juste des à forme humaines qui marchent. Par exemple ils en ont qui leur servent à voyager sans animal pour tirer leurs roulottes.


L'histoire reprend la ou elle c'était arrêté, nous avons d'un coté un mariage princier ou le fils de la famille Spadelpietra va épouser la fille du roi et devenir ainsi le futur roi. Et d'un autre le peintre Mical qui a été enfermé dans un donjon sans lumière et que les Austrois veulent libérer. 
Ce qui m'avait moins plu dans le premier tome (malgré le fait qu'il ai été une bonne lecture dans l'ensemble) était le fait que j'avais un peu l'impression de patauger dans l'intrigue et de ne rien y comprendre au but de l'histoire. Du coup j'avoue que tout se résume dans mon souvenir (avec le temps passé) à un grand flou dans lequel avancent des personnages poursuivis on ne sait pourquoi.
Et du coup voila pourquoi ce tome m'a plu en comparaison : parce que tout s'éclaire ici.

On comprend d'un coup tout ce qui se passait d'incompréhensible dans le tome précédent. Et je ne parle pas bien sur de la toute fin, mais d'une série de révélations qui arrivent dans la première partie du roman. Et ce qui est bien c'est que tout prend d'un coup une place nette mais que ça ne nous empêche pas de découvrir de nombreux nouveaux mystères, dont on va parler dans ce tome.

L'intrigue devient facile à suite et se révèle être d'une belle richesse. Nombreux sont les thèmes à être abordés comme la santé mentale, la folie, le passé magique du monde. On a une histoire qui arrive à mêler habilement la géopolitique avec plein de cultures et de peuples différents, le tout avec des personnages attachants.
J'ai vraiment aimé la façon dont les détails de l'intrigue arrivent petit à petit tout au long du tome, du coup j'étais vraiment dans un état d'esprit ou je voulais toujours en savoir plus et je l'ai dévoré.

D'autant plus que pour contrebalancer la lenteur du premier tome, ici il se passe aussi pas mal de chose niveau action. En fait on entre dans une phase bien plus guerrière que précédemment.
Et j'ai trouvé que ça donnait du peps au récit, surtout qu'on est plus dans une phase désespérée que une campagne gagnante. Il y a plein de retournements et rien n'est joué jusqu'à la fin.

Quand à la fin elle même elle est vraiment sympa mais c'est pas une fin habituelle et du coup je comprends que certaines personnes soient un peu déçu. Mais personnellement je l'ai bien aimé parce qu'elle est vraiment dans l'esprit de tout ce qui se passe avant, à l'image des protagonistes.
En plus elle laisse ouverte la continuation de certains personnages importants ce qui nous laisse une part d'imagination quand à leur devenir.

Les personnages sont complexes et ils évoluent tout au long du roman. Aucun n'est figé sur début à la fin et ça rajoute de la complexité au roman et un coté réel. Je les ai trouvé tous très attachants. Après je ne peux pas trop vous en dire plus car leur évolution fait parti intégrante de l'histoire et trop vous en parler pourrait vous spoiler.

Au final je suis rentrée limite à reculons sur ce tome car je ne me souvenais plus de rien et malgré ça j'ai passé un excellent moment. Il m'a ouvert les yeux sur une intrigue bien complexe que j'ai dévoré jusqu'au bout. La fin conclu tout de façon satisfaisante

17/20

Ma chronique du tome 1

lundi 8 janvier 2018

C'est lundi... que lisez-vous? #102

Rendez-vous initié par Mallou qui s'est inspirée de It's Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a World of Books. Galleane repris la relève depuis.


On répond comme chaque lundi à trois petites questions :
1. Qu'ai-je lu la semaine passée ?
2. Que suis-je en train de lire en ce moment?
3. Que vais-je lire ensuite ?
 Qu'ai-je lu la semaine passée ?
 
 

Une bonne semaine !
- J'ai tout d'abord lu Terms of Enlistment qui a été une bonne découverte, c'est du très classique mais les personnages sont solide et il y a une bonne histoire et un bon background !

- Ensuite Un gout de Paradis n'a pas été aussi bon que je l'aurais aimé, j'ai trouvé que les personnages manquaient de gniark mais le livre à tout de même joué à merveille son rôle pour me changer les idées.
- L'insigne du Chancelier a été une bonne petite lecture fantasy, et m'a donné envie d'en savoir plus sur ce monde.
- J'avais un peu peur avant de commencer Carpe Diem mais après un début difficile à cause du style du livre j'ai finalement réussi à rentrer dedans et j'ai trouvé la seconde moitié vraiment très sympa ! 

- Feu de l'Ombre m'a aussi bien plu, mieux que le premier tome. Il n'y a certes rien d'original dans cette série mais les personnages sont sympa et ça suffit pour avoir de bonne intrigues ^^
Et j'ai fini sur une Novella en LC avec Althea : One Wilde Night qui a été très sympa et nous raconte une rencontre qui va tout chambouler pour la suite de la série !



Que suis-je en train de lire en ce moment ?

 
 
Pour l'instant j'accroche bien, j'ai hâte de continuer !
 
Que vais-je lire ensuite ?
 

 
Bon ok, j'ai peut être été un peu trop ambitieuse avec 4 livres de plus de 500 pages prévus sur les 6 mais je vais essayer de m'y tenir ^^
Sinon c'est varié même si je rajouterais surement un livre d'urban fantasy vu que je n'en ai prévu qu'un seul et que ça ne me ressemble pas (et du coup un autre risque de sauter, pour cette semaine en tout cas)
 
Et vous, que lisez vous?

dimanche 7 janvier 2018

Tensorate, book 2: The Red Threads of Fortune de J.Y. Yang






Année de sortie : 2017
Éditeur : Tor.com
Nombre de pages : 213
Genre : Fantasy
Mon avis :

Si il est situé dans le même monde enchanteur que la première Novella et que j'apprécie toujours autant, j'avoue que j'ai été un peu moins investie émotionnellement parlant dans celle ci en comparaison, même si ça reste quand même dans du très bon niveau.

Si il a été dit que les deux tomes de cette série peuvent se lire dans n'importe quel ordre, je déconseille quand même de lire celui ci en premier. Premièrement parce qu'il spoil la fin du précédent, et en plus parce qu'il est difficile de vraiment se rendre compte de la situation du personnage principal si on ne connait pas son passé, vu qu'il est juste esquissé ici.

Dans ce tome ci, nous suivons l'autre jumelle, Mokoya. Suite aux événements du tome précédent, elle a décidé de changer de vie et la voici donc dans une équipe de chasse au Nagas. Elle traque les énormes bêtes qui sont originaires d'un autre continent mais qui s'égarent de temps en temps sur le leur à cause de tempêtes qui leurs font perdre leur chemin. 
Elle est toujours blessée mentalement de ce qui c'est passé et utilise cette traque sauvage pour se changer les idées, bien que les personnes qui lui sont attachées soient sceptiques quand à la méthode et aient peur qu'elle finisse par vraiment se perdre.

Mais un jour une rumeur d'un Naga bien plus grand que la normale leur parvient, celui aurait attaqué une ville qui sert secrètement de bastion à la résistance. C'est en recherchant la bête que Nakoya fait la rencontre de Rider, une jeune personne (sans genre) qui a réussi à contrôler un Naga qu'il utilise comme monture.
Et voila les deux personnages en route pour la ville en question pour essayer de trouver et tuer le Naga géant avant que les troupes de l'impératrice prennent le pouvoir sur place sous prétexte de ramener l'ordre ...

Makoya a perdu son don de prophétie suite à la blessure. A la place de voir le futur, elle ne voit plus que le passé qu'elle aimerais pourtant oublier. C'est un personnage brisé que nous suivons, elle ne tient plus que grâce à sa fidèle monture Phoenix (un raptor, et oui, et oui, ça a de la classe) qui l'accompagne partout. 
Cette histoire est l'histoire de Makoya et de son chagrin et de ce qu'elle fait pour faire enfin son deuil. On retrouve bien sur en passant les personnages du premier mais ils n'ont qu'un rôle secondaire comme Makoya dans le premier.

En dehors du développement du personnage de Makoya grâce à Rider, il y a plein de thèmes intéressant qui apparaissent ici.
Notamment concernant la magie. On découvre que si la façon de faire du Tensorate est très efficace en fait elle est quand même limitée sur certains sujets. Notamment Rider peut se téléporter grâce à cette autre façon d'envisager la magie.
On a aussi tout un passage qui chamboule totalement les idées reçues qu'on avait sur le don de prophétie de Makoya et comment celui ci marchait. Et j'ai trouvé ça vraiment très bien trouvé et intelligent. 

Cette histoire se passe sur un temps bien plus court que la première et du coup en globalité il s'y passe bien moins de choses. Ajouté au fait qu'on n'a plus de ce plaisir de la découverte de ce monde vaste et magique. Je pense que sans doute pour ça que ce tome m'a moins touché que le précédent alors même qu'il traite de thèmes plus émotionnels.

J'ai néanmoins vraiment apprécié ma lecture, et je continue à recommander cette série à tous les fans de fantasy un peu originale, elle est vraiment très bien faite.

16.5/20