mardi 12 septembre 2017

Honor Harrington, tome 03 : Une guerre victorieuse et brève de David Weber





Titre Original : The Short Victorious War
Série : Honor Harrington, tome 3
Année de sortie : 2006
Éditeur : J'ai Lu
Nombre de pages : 477
Genre : Science-fiction




Résumé :
Un vent de révolte souffle sur la République populaire de Havre. Mais la caste dirigeante connaît le remède : rien de tel qu'une bonne guerre de conquête pour remplir les caisses et refaire l'union sacrée. Une guerre victorieuse et brève. Or l'ennemi est là : le Royaume de Manticore à la prospérité insolente. Alors les incidents se multiplient... C'est dans ce climat tendu qu'Honor Harrington reprend du service après une convalescence difficile. Elle est aussitôt confrontée à l'hostilité de l'amiral Parks, son supérieur hiérarchique. Et voici que son plus vieil ennemi revient la tourmenter...

Mon avis

Un tome que j'ai pu enfin finir après mon échec lors du précédent essai. Et je suis très contente d'avoir persévéré parce que finalement je l'ai bien apprécié même si je comprends aussi ce qui m'a fait l'arrêter la première fois.

Je ne vais pas vous refaire une présentation de la série, on est ici sur de la science fiction militaire spatiale, qu'illustre parfaitement la couverture du livre. Elle n'est pas militariste pour autant, mais je ne vais pas rentrer dans le débat, si vous voulez en savoir plus je vous conseille de fouiller un peu le blog Albédo qui en parle bien mieux que moi dans sa chronique du premier tome ^^.

Ce tome ci ce concentre pour sa grande majorité sur Honor, et moins sur la situation générale qui est résumée par l'éditeur. C'est un tome ou on découvre des facettes du personnage qu'on ne connaissait pas avant.
Je ne parlerais pas vraiment d'évolution du personnage même si l'évolution est la au niveau de sa carrière mais plutôt d’exploration du passé du personnage. Car oui le fait qu'elle retrouve un personnage de son passé est vraiment le point central de 60% du livre, en plus de son évolution en commandement.
Et c'est ce point qui a sans doute provoqué mon abandon. En effet du coup le rythme est vraiment particulièrement lent au final, on n'a que de l'introspection, de la mise en place, des dialogues sur ce sujet, et au final l'histoire principale elle n'avance pas du tout.

Surtout qu'Honor n'est ici limite qu'en spectatrice, car elle héberge l’amiral de la flotte et donc c'est lui qui prend les décisions et elle qui les exécute. On est très loin de la Honor en liberté des tomes précédents. En plus elle ne participe qu'a une seule des batailles de la fin du livre, ce qui est un peu frustrant mine de rien dans un livre de SF militaire, surtout si se sont vos moments préférés. Et c'est aussi ce changement qui m'avait un peu rebuté la premier fois. Même si j'avoue que c'est bien mieux passé lors de cette lecture.

Tout ceci mis à part, lors de cette lecture je ne me suis pas ennuyée, même si j'ai remarqué la lenteur. Je pense que l'auteur à voulu faire un tome plus calme, un tome pour comme je le disais explorer son personnage plus en profondeur, lui donner un passé, et nous le faire partager. Et ce n'est pas une mauvaise idée en soi.

Après en tant que femme je suis aussi un peu fatiguée qu'on finisse par rajouter des histoires de viols (ou qui s'en approchent) aussi souvent. Ce n'est pas un reproche fait spécifiquement à cette série bien sur, mais plus un fait général de ce que j'en ai pensé.
Je fini par trouver ça un peu facile. Pas pour le personnage bien sur, mais pour la situation général, le fait de nous la rendre sympathique en tant qu'ancienne victime qui a su s'en tirer malgré tout. Du coup un petit bémol pour moi sur ce point même si il a bien marché, et marchera toujours bien j'imagine.

Au final ce n'est pas pour moi le meilleur tome de la série pour l'instant, vous l'aurez compris. J'ai néanmoins passé un bon moment mais je serais contente de passer au suivant en espérant retrouver un personnage plus actif dans l'action et une histoire plus portée le coté militaire que personnel.

15.5/20

4 commentaires:

  1. Le côté militaire est totalement absent du tome 4, qui est au contraire très hautement personnel. Je suis comme toi, dans un livre de SF militaire, je viens pour voir de l'action, des batailles, et pourtant j'ai adoré le tome 4, qui pour moi, bien que singulier, reste un des meilleurs du cycle.

    Concernant le tome 3, je l'ai trouvé trop lent et trop peu riche en action. La guerre qui est supposée être au cœur du livre se réduit en fait à une maigre portion de sa fin, et la phase préparatoire est beaucoup trop longue.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ha bah loupé pour le T4 mais si tu l'as apprécié il a encore de l'espoir :P

      Oui c'est exactement ça pour le T3, on a un tout petit bout de guerre à la fin, ou en plus l'héroïne n'est pas à la barre, c'était maigre !

      Supprimer
  2. Hello,
    est-ce que tu souhaites l'entrer dans le SSW ? (Honor on est en plein space op militariste et M. Lhisbei est un grand fan)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il s'agit d'une chronique très en retard, je l'ai lu avant la période du challenge, je ne sais pas si c'est possible de l'ajouter, c'est pour ça que je ne l'avais pas fait d'ailleurs >_<

      Supprimer